TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 06/12/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 Paul B. Preciado 
Author /   Paul B. Preciado
Paul B. Preciado
Biographies available: Español  Français  Italiano  Català 

 


Paul B. Preciado

 

Paul B. Preciado (né Beatriz Preciado, Burgos, 1970)  est un philosophe espagnol. Proche des mouvements féministe, queer, transgenre et pro-sexe, Preciado théorise notamment dans son œuvre l'abolition des différences entre les sexes, les genres et les sexualités. Né de sexe féminin et d'abord connu sous son nom de naissance, Preciado se considère dans un premier temps comme une femme lesbienne, puis comme gouine trans » et garçon-fille », revendiquant de n'appartenir à aucun des deux genres masculin et féminin. En août 2014, Beatriz Preciado se déclare trans in between non opéré », puis décide en janvier 2015 d'utiliser le nom de Paul B. Preciado et choisit le masculin pour s’identifier.

Œuvres

Livres
 

  •     Manifeste contra-sexuel (trad. Marie-Hélène Bourcier), Diable Vauvert, 2011 (1re éd. 2000) (ISBN 9782846262316) (sous le nom de Beatriz Preciado)
  •     Testo Junkie : sexe, drogue et biopolitique, Paris, Grasset, 2008 (ISBN 978-2-246-73271-6) (sous le nom de Beatriz Preciado)
  •     Pornotopie : Playboy et l'invention de la sexualité multimédia (trad. Serge Mestre et Beatriz Preciado), Climats, 2011, 241 p. (ISBN 9782081255449) (sous le nom de Beatriz Preciado)


Contribution à un ouvrage collectif

  •     Anne Dressen, Teresa Grandas et Paul B. Preciado, La passion selon Carol Rama, Paris, Paris-Musées, 2015, 276 p. (ISBN 978-2-7596-0285-8)


Articles

  •     Multitudes Queer, Notes pour une politique des anormaux », Multitudes, no 12,‎ 2003 (DOI 10.3917/mult.012.0017, lire en ligne [archive])
  •     Mies-conception : la maison Farnsworth et le mystère du placard transparent » (trad. Anouk Devillé et Anne Verheeken), Multitudes, no 20,‎ 2005 (lire en ligne [archive])
  •     Savoirs_Vampires@War », Multitudes, no 20,‎ 2005 (lire en ligne [archive])
  •     Biopolitique à l’ère du capitalisme pharmacopornographique », Chimères, no 74,‎ mars 2010, p. 310 (ISBN 9782749234083, lire en ligne [archive])
  •     (en + it) Philippe Parreno and Paul B. Preciado in conversation with Hans Ulrich Obrist », Mousse, no 47,‎ février 2015, p. 296 (ISSN 2035-2565)17
  •     (en) Pop Quiz: Paul B. Preciado on the Bruce Jenner interview », Artforum,‎ 7 mai 2015 (lire en ligne [archive])

Chroniques    

  • Depuis janvier 2013, Preciado tient une chronique dans Libération en alternance avec Sandra Laugier, Michaël Fœssel et Frédéric Worms.
  • Preciado écrit régulièrement pour l'hebdomadaire italien Internazionale et le quotidien espagnol El País.




URL: http://https://elpais.com/autor/paul_b_preciado/a/

URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/biographie.asp?ref_aut=6708&lg_pp=fr


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.