TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 11/04/2021 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 Franco 'Bifo' Berardi 
Author /   Franco 'Bifo' Berardi
Franco 'Bifo' Berardi
Biographies available: English  Français  Italiano  Español 

 


Franco 'Bifo' Berardi

 

Dans les années 80, figure de proue, du mouvement des radios libres à Bologne (Radio Alice), Franco Berardi est tout à la foi philosophe et activiste du mouvement contre la globalisation. Connu sous le nom de « Bifo » depuis qu'à l'école il a signé, sous ce nom de la peinture abstraite. Il participe au mouvement de 68 à la faculté des lettres et de philosophie de de Bologne, où il est lauréat en esthétique avec le professeur Luciano Anceschi.
« Anarcho-opéraiste », il appartient au groupe « Potere Operaio » et publie chez Feltrinelli son premier livre   "Contro Il lavoro », avant de fonder en 1975 le magazine « A /Traverso » qui devint le centre du mouvement radical et créatif , dit « Mouvement de Bologne ».
En 1976 avec l'expérience de « Radio Alice » à Bologne , les relations entre les technologies de l'information et de la communication et le mouvement social deviennent le point central de sa pensée et de son action. Il est obligé de s'enfuir , en 1977, de Bologne où la police encercle Radio Alice.
Il gagne Paris où il fait la rencontre décisive de Félix Guattari et de Michel Foucault et publie au Seuil   « Enfin le ciel est tombé sur la terre ». Rentré en Italie il publie « La barca dell'amore si è spezzata » et se rend à New- York où il collabore à la revue « Semiotexte ».
Puis il voyage en Inde, Mexique, Népal, Chine. Retourné en Italie en 1985, il fonde avec quelques amis « Topia » un centre d' "écologie mentale". . Il commence à s'occuper de réseaux télématiques et publie dans la revue "Alfabeta" l'article "Tecnologie comunicative" dans lequel il prévoit l'explosion des réseaux comme phénomène social et culturel décisif.
Après une période d'études en Californie, en 1989, il publie l'opuscule "Cyberpunk" aux éditions Synergon, suivi par "Piu' cyber che punk,", "Cancel, Politiche della mutazione ", "Mutazione e cyberpunk". Il écrit le scénario et joue en 1991, le film de Renato De Maria :"Il Trasloco" et organise en 1994 avec le Consortium Università Città de Bologne la convention internationale « Cibernauti, », dont les actes ont été publiés par Castelvecchi ( 1995).
Il publie   "Come si cura il nazi, Neuromagma, "Exit, il nostro contributo all'estinzione della civiltà". "La fabrica dell'infelicità, : new economy e movimiento del cognitariato" , "La nefasta utopia di Potere operaio" (1997) et un livre sur la pensée politique de Félix Guattari "Felix" (2001) ainsi que   "Telestreet - Macchina immaginativa non omologata" ( 2003) sur l'expérience de Telestreet, un réseau de communication répandu un peu partout en Italie, contre la dictature des grands médias
En 2012 est paru Sollevazione chez Manni editori et en 2014 And – Phenomenology of the End.





URL: https://www.facebook.com/franberardi

URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/biographie.asp?ref_aut=4128&lg_pp=fr


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.