TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 25/08/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EDITORIALS & OP-EDS 
EDITORIALS & OP-EDS / Tout le pouvoir aux banquiers !
Date of publication at Tlaxcala: 12/11/2011
Original: Que gobiernen los banqueros
Translations available: Italiano 

Les trilatéralistes arrivent
Tout le pouvoir aux banquiers !

Isaac Rosa

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Le dernier cri en matière de gouvernements en Europe, une tendance que certains tentent de mettre à la mode, est la technocratie, la gouvernance des experts. Des experts en économie, bien sûr, et d’une orthodoxie garantie. Face à l'incertitude des politiciens à la merci de l'opinion publique, rien ne vaut la sécurité donnée par un expert, formé dans les meilleures écoles de commerce.

Jusqu'ici on a essayé de lancer cette mode en Grèce et en Italie. Dans le premier pays, ils ont fait pression jusqu'à la dernière minute pour placer l’homologue grec de notre Miguel Ángel Fernández Ordóñez*, Lucas Papademos, économiste, ancien gouverneur de la Banque centrale grecque et ancien conseiller de la BCE. A la fin ça n'a pas marché, c’était trop gros de mettre un banquier dans le fauteuil, avec la fièvre qui monte dans la rue. Mais ils l’ont essayé et son nom est resté en réserve pour le prochain coup [article écrit quelques heures avant l'annonce de la nomination de Papademos au poste de Premier ministre, NdT].
 
En Italie, tandis que Berlusconi agonise, plusieurs options sont envisagées, dont l’option technocratique, représentée par  Mario Monti, ancien commissaire européen formé comme Papademos aux USA et directeur européen de la Commission Trilatérale, dont est aussi membre le Grec. Monti aurait en fait été recommandé par Mario Draghi, président de la BCE, ancien gouverneur de la Banque d'Italie et ancien vice-président de Goldman Sachs (le groupe d'investissement influent, dont Monti lui-même est un conseiller).


Logo de la Commission Trilatérale

Du côté de chez nous, où les modes  arrivent généralement en retard, on n’a pour le moment pas besoin d'un exécutif technocratique car Rajoy** obéira aux ordres. Mais au cas où, je propose notre Fernández Ordóñez.
 
Peu à peu le cercle se referme, et avec les banquiers et économistes technocrates élaborant des décrets nous arriverions à une situation où ceux-là mêmes qui nous ont fourrés dans la crise seraient chargés de nous gouverner. Oui, je sais que dans la pratique ce sont eux qui tirent les ficelles, mais jusqu'ici on faisait la différence : gouverner est une chose, et avoir le pouvoir une autre. Et nous avons accepté que les politiciens gouvernent, tandis que les banquiers avaient le pouvoir. Que ces derniers finissent par tenir tout, le pouvoir et le gouvernement, ça la foutrait mal, bien sûr. Mais je m’attends à tout, dorénavant.


Notes  du traducteur

* Gouverneur de la Banque d'Espagne. «Socialiste», bien sûr.

** Président du Parti populaire (droite « démocrate-chrétienne », battue par les « socialistes » aux élections de 2004 et 2008. Il est donné gagnant aux élections anticipées du 20 novembre, date symbolique en Espagne (mort en 1936 de Primo de Rivera, fondateur de la Phalange, et, en 1975,  de Franco).





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://blogs.publico.es/trabajarcansa/2011/11/10/que-gobiernen-los-banqueros/
Publication date of original article: 10/11/2011
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=6205

 

Tags: Unión EuropeaComisión trilateral GrèceLucas PapademosItalieMario MontiMario DraghiEspagneMiguel Ángel Fernández OrdóñezBCEGoldman SachsBanksters
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.