TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 26/10/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 CULTURE & COMMUNICATION 
CULTURE & COMMUNICATION / Un film turc anti-israélien soulève la polémique en Europe
Date of publication at Tlaxcala: 31/01/2011
Original: Una película turca antisraelí levanta la polémica en Europa
Translations available: Türkçe 

Remarques sur le film Kultlar Vadisi: Filistin, de Zübeyr Şaşmaz (2010)
Un film turc anti-israélien soulève la polémique en Europe

Andrés Mourenza

Translated by  Esteban G.

 

Un film d’action turc porteur de messages contre Israël met encore plus à mal les relations entre ce pays et la Turquie et fait éclater une polémique en Europe, où les autorités allemandes décident, dans un premier temps, d’interdire la projection à la date de sa sortie coïncidant avec la Journée Internationale de l’Holocauste.



Zübeyr Şaşmaz

 

« La vallée des loups: Palestine », du cinéaste turc Zübeyr Şaşmaz, raconte les aventures d’un commando turc avec à sa tête l’agent Polat Alemdar, décidé à assassiner le commandant israélien Moshe Ben Eliezer, un personnage de fiction qui, dans le film, dirige l’assaut contre la Flotte de la Liberté qui tentait de briser le blocus israélien à Gaza.
 
Cet incident véridique a eu lieu le 31 mai dernier et a pris plus de proportions avec la mort de 8 citoyens de Turquie et un citoyen étasunien d’origine turque, causant une tension sans précédent entre deux pays alliés de Washington.
 
Le dimanche précédent, les autorités israéliennes avaient publié un rapport sur l’opération contre la flotte, dans lequel elles justifiaient l’action des soldats israéliens.
 
Dans le film, les agents turcs n’attendent pas une seconde, ils ripostent aussi sec par le feu contre les Israéliens.
 
Au passage d’un contrôle militaire, un soldat israélien empêche Alemdar et son équipe de passer et l’interroge sur sa visite en Israël.
 
« Je ne suis pas venu en Israël mais en Palestine », lui répond le « 007 turc ». S’ensuit alors une fusillade qui donne le ton général du film : quelque trois cent morts palestiniens et israéliens embarqués dans un scénario simplisteet une action assez pauvre, mais avec un visuel attractif et de bons effets spéciaux.
 
Ce n’est pas la première fois que la production PanaFilm met le style d’Hollywood au service de sa propre idéologie. En 2006 « La Vallée des loups : l’Irak» avait déclenché une polémique car le film donnait aux forces étasuniennes en Irak le rôle méchant.
 
Cette fois-ci c’est au tour des Israéliens, sous le commandement deBen Eliezer, l’incarnation du mal, capable d’ordonner de sang froid d’écraser avec une pelleteuse un enfant handicapé coincé sous les décombres.
 
Dans ses déclarations à l’agence Anadolu, l’ambassadeur israélien en Turquie, Gaby Levy, a qualifié le film de « diffamatoire » alléguant qu’il véhicule des « de positions clairement antisémites ».
 
« Ce film n’est pas antisémite » se défend l’acteur qui incarne Alemdar. Selon lui le film n’a d’autre prétention que de « refléter les souffrances des Palestiniens ».
 
Le point le plus délicat dans cette polémique, c’était qu’en Allemagne le film sortait le jeudi et coïncidait avec la Journée Internationale de l’Holocauste, ce qui poussa l’Entité d’Autorégulation Cinématographique à l’interdire.
 
« Mais en Allemagne la sortie des films a lieu le jeudi et cela n’a rien à voir avec l’Holocauste », fait remarquer PanaFilm.
 
L’équipe du tournage se plaignait d’avoir été « censurée » et le conflit prit fin seulement lorsque les autorités allemandes autorisèrent sa sortie en le réservant aux adultes.
 
« Peut-être préfèrent-ils des musulmans terroristes plutôt que producteurs et réalisateurs de films », se plaint Bahadir Özdenerm, un des scénaristes, dans ses déclarations à EFE.
 
Dans le film, Le seul personnage juif positif du film est Simone, une Juive américaine qui, après avoir vécu avec les Palestiniens, accuse les Israéliens d’être aussi cruels que les nazis.
 
Ce qui est sûr c’est que la polémique contribue de manière inattendue à la promotiondu film: il est déjà sorti en Allemagne, Belgique, Suisse, Autriche, Hollande et en Angleterre, et en février il passera au Moyen Orient ; selon l’EFE PanaFilm, la production négocie aussi avec l’Espagne.
 
En Turquie, le film est sorti le vendredi et l’affluence a été massive.
 
« Cela n’aidera probablement pas à détendre les relations turco-israéliennes, mais nous ne pouvons pas empêcher une entreprise de produire librement ses films », a assuré un haut fonctionnaire du Ministère des Affaires Étrangères de Turquie, selon des propos recueillis par les médias locaux.
 

Kurtlar Vadisi: Filistin
2010 (Turquie)

Genre : Action, politique
Réalisateur : Zübeyr Şaşmaz
Acteurs : Şaşmaz, Erdal Beşikçioğlu, Gürkan Uygun, Nur Aysan, Kenan Çoban, Ayten Uncuoğlu, Umut Karadağ, Mustafa Jasar, Erkan Sever, Mustafa Yaşar, Tuğçe Tanış, Zafer Diper
Scénaristes : Raci Şaşmaz, Bahadır Özdener, Cüneyt Aysan
Producteur : Necati Şaşmaz, Raci Şaşmaz, Zübeyr Şaşmaz
Directeur de la photographie : Selahattin Sancaklı
Musique : Kalan Müzik
Site web du film :
www.kurtlarvadisifilistin.com
 

 

 

 

 

 

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://www.abc.es/agencias/noticia.asp?noticia=671359
Publication date of original article: 29/01/2011
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=3621

 

Tags: La vallée des loupscinémaTurquieIsraëlProche OrientZübeyr ŞaşmazPalestine
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.