TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 11/04/2021 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / Résultats des élections en Israël : Les partis « arabes » font le point après leur échec dans les urnes
Date of publication at Tlaxcala: 27/03/2021
Original: Israel Election results: “Arab” parties take stock after failure in polls

Résultats des élections en Israël : Les partis « arabes » font le point après leur échec dans les urnes

Jack Khoury جاك خوري

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Pour la première fois dans l'histoire, la Liste arabe unie sera la plus grande faction « arabe » de la Knesset, laissant le reste de la Liste unifiée faire son examen de conscience.



Ayman Odeh et d'autres membres de la Liste unifiée après les sondages de sortie des urnes mardi. Photo AHMAD GHARABLI /AFP

Alors que Mansour Abbas et sa Liste arabe unie sont propulsés au centre de la politique nationale en tant que faiseurs de rois improbables, le reste des partis politiques arabes sont embarqués dans un débat agité sur l'effondrement de leur représentation à la Knesset, et ses répercussions.

La Liste unifiée se prélassait dans un sentiment de triomphe lorsque les résultats des sondages de sortie des urnes prévoyaient qu'elle obtiendrait huit à neuf sièges à la Knesset et que la LAU n'y entrerait pas. Mais au fur et à mesure que les heures passaient et que les résultats affluaient, l'atmosphère s'est transformée en morosité et même en un sentiment de défaite.

Selon les résultats définitifs, la Liste unifiée a obtenu six sièges à la Knesset, soit deux de moins que ce que tous les sondages avaient prédit dans les jours précédant l'élection. Hadash, qui disposait de cinq sièges à la 23ème  Knesset, a été réduit à trois sièges. Il a perdu l'un de ses candidats de premier plan, le Dr Yousef Jabareen, placé en 8ème  position sur la liste et le MK Jabar Asakla, qui était en 11ème  position. Ta'al est passé de trois à deux sièges à la Knesset et a perdu la MK Sondos Saleh, qui était 10ème  sur la liste. Balad a plongé de trois à un siège, après que la MK Heba Yazbak, 7ème, et le MK Juma Azbarga, 9ème, n’ont pas non plus fait leur entrée à la Knesset.

Ces chiffres indiquent un bouleversement de l'équilibre du pouvoir entre Hadash et la LAU, et représentent la première fois que Hadash a perdu sa majorité de représentation à la Knesset parmi les partis « arabes ».

Actuellement, la LAU est le plus grand parti « arabe » à la Knesset avec quatre sièges, ce qui peut influencer la possibilité future d'une candidature commune et la composition d'institutions arabes telles que le Haut comité de surveillance arabe. Cela pourrait également avoir un impact sur les élections locales, en particulier dans les grandes villes où le vote ne dépend pas des clans et des familles.

Les sources de Hadash comparent les résultats à la défaite du parti à Nazareth en 2013, lorsqu'il a perdu la mairie au profit d'Ali Salam après des décennies de contrôle municipal total. Les militants de Hadash parlent déjà de la nécessité de tirer des conclusions, à un niveau personnel également. Le président du parti, le MK Ayman Odeh, le MK Aida Touma-Sliman et le secrétaire général du parti, Mansour Dahamsha, qui était en charge de la campagne, sont parmi les noms dans la ligne de mire.

Dahamsha a publié une déclaration jeudi dans laquelle il remercie les membres du parti et décrit la campagne comme difficile. Il a déclaré que des réunions seront organisées prochainement pour prendre des décisions. « Nous tirerons les conclusions et assumerons la responsabilité », a-t-il dit. « Nous agirons pour convoquer les institutions et entendre toutes les opinions et agir pour renforcer les sections afin de pouvoir aller de l'avant. »

Au sein de Balad, les militants ont également appelé les hauts responsables du parti à faire le point après que celui-ci se retrouve avec un seul député, son leader Sami Abu Shehadeh, qui a déclaré à Haaretz que Balad discuterait des résultats au niveau national et dans ses sections locales. « Nous étudierons tous les résultats et la campagne et prendrons les décisions requises, même si cela conduit à des conclusions personnelles », a-t-il déclaré.

Les sources de la Liste unifiée n'ont pas caché leur déception face à ce qu'elles ont qualifié de « campagne maladroite », qui a permis à la LAU de déplacer le débat public sur le terrain de la religion et des droits LGBTQ. Selon un militant, cela a suscité une profonde hostilité à l'égard de Hadash et a contribué à une réduction considérable de la participation électorale, même dans la région de Ouadi Ara et Umm El Fahm.

Un militant chevronné de Balad, qui a participé à plusieurs campagnes électorales, a attribué ces résultats décevants à la perte de contact avec la base pendant une longue période. « Il semble que depuis les dernière sélections, toutes les sections et tous les militants sont partis en congé sans solde et maintenant, soudainement, ils voulaient que tout le monde revienne au travail au dernier moment. Cela n'a pas fonctionné. Il était difficile de travailler contre une campagne extrêmement agressive menée par la LAU, y compris sur la question religieuse dans une société de nature conservatrice. Il est vrai que nous n'avions pas dit 10 ou 12 sièges à la Knesset, mais huit nous semblaient très raisonnables. Alors se retrouver avec six en dit long », a-t-il déclaré.

Au sein de la Liste unifiée, on estime que le parti a perdu des voix juives au profit de Meretz, suite à sa campagne de survie. Ils estiment que 60 % des électeurs juifs qui ont opté pour la Liste unifiée lors des élections de 2020 ont voté pour Meretz cette fois-ci.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.haaretz.com/israel-news/elections/.premium-israel-election-results-arab-parties-take-stock-after-failure-in-polls-1.9657988
Publication date of original article: 26/03/2021
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=31183

 

Tags: Liste UnifiéeListe Arabe UniePalestiniens de 48 KnessetÉlections israéliennes 2021Palestine/Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.