TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 11/04/2021 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 ASIA & OCEANIA 
ASIA & OCEANIA / Dimanche sanglant record en Birmanie : la répression fait 39 morts
134 martyrs depuis le 1er février
Date of publication at Tlaxcala: 14/03/2021
Original: Myanmar’s Sunday protest fatalities break record, total death toll exceeds 130

Dimanche sanglant record en Birmanie : la répression fait 39 morts
134 martyrs depuis le 1er février

The Irrawaddy ဧရာဝတီ

 

 Une sombre étape est franchie alors que le Myanmar connaît la journée la plus sanglante à ce jour sous la junte militaire qui a pris le pouvoir au détriment du gouvernement démocratiquement élu le 1er février 2021.

Dimanche, le Myanmar a connu une nouvelle journée record de morts liées à des manifestations, puisque plus de 39 manifestants hostiles au régime ont été tués dans le pays par les forces de sécurité, portant à 134 le nombre total de morts depuis le coup d'État du mois dernier.

La dernière fois que ce pays d'Asie du Sud-Est a connu sa journée la plus sanglante remonte au 3 mars, lorsque 28 personnes ont été tuées par des soldats et des policiers à travers le pays alors qu'elles descendaient dans la rue contre la junte.

Dimanche, lors d'une série de répressions meurtrières contre des sit-in contre le régime dans le canton de Hlaing Thar Yar, dans l'ouest de Yangon, les forces de sécurité ont utilisé des balles réelles, des gaz lacrymogènes et des grenades paralysantes pour attaquer les manifestants opposés au régime. Les forces de sécurité ont ouvert le feu de 9 h 30 à tard dans la soirée.

Au cours de la répression, 18 manifestants ont été tués par balle et plusieurs autres ont été blessés, a déclaré dimanche soir sur sa page Facebook un médecin qui s'est occupé des blessés dans un hôpital du canton.

Elle a précisé qu'un des deux manifestants qui ont reçu une balle dans la tête est dans un état critique.

Le bilan devrait s'alourdir, car certains ont été gravement blessés par des tirs de la police.

Dans le canton de South Dagon, dans l'est de Yangon, trois civils, dont une jeune fille de 15 ans, sont morts après avoir reçu des balles dans la tête et l'abdomen. Selon l'une des manifestantes, la police et les soldats ont commencé à tirer sur les manifestants à 18 heures et ont continué jusqu'à 23 heures. Elle a précisé que 15 personnes avaient été grièvement blessées. Au total, environ 50 personnes ont été blessées à South Dagon.



Des manifestants anti-régime portent un homme qui a été blessé lors d'une fusillade dans le canton de Hlaing Tharyar à Yangon, dimanche.

Dimanche après-midi, une femme a été abattue par les forces de sécurité à Bago. Le corps de la femme a été abandonné dans un égout par les forces de sécurité après qu’elle a été tuée.

Les forces de sécurité ont également réprimé une manifestation anti-régime organisée par des étudiants à Bago dimanche matin. Au cours de cette répression, un jeune garçon a été tué par balle, tandis que trois autres personnes ont été blessées.

À Hpakan, le centre d'extraction du jade dans l'État de Kachin, un homme de 30 ans a été tué par balle et six autres ont été blessés lorsque les forces de sécurité du Myanmar ont tiré à balles réelles sur des manifestants hostiles au régime dimanche matin.

Une femme a été tuée par balle et six autres personnes ont été blessées à Mandalay, deuxième ville du Myanmar, lorsque des policiers et des soldats ont ouvert le feu sur des manifestants hostiles au régime dimanche après-midi.

Dimanche, Yangon a connu le niveau de répression le plus sévère à ce jour. Outre les 18 personnes tuées à Hlaing Tha Yar, 17 autres manifestants auraient été tués lors d'attaques de la police contre des manifestations anti-régime dans plusieurs communes de Yangon, notamment à Shwepyithar, Oakkalapa Nord, Dagon Sud, Insein, Hlaing, Thingyangyun et Dagon Nord.

« Ces tirs sont totalement inacceptables. Ils ne dispersent pas les protestations. Ils ne font que tuer les gens avec violence », a déclaré à The Irrawaddy un manifestant qui a pris part à la manifestation contre le régime dans le township de Hlaingtharyar à Yangon, où plusieurs manifestants ont été tués.

Dans le township de Tamwe à Yangon, un étudiant en médecine a été abattu par les forces de sécurité du poste de police du township. Des enregistrements vidéo ont montré des policiers traînant le corps blessé du jeune homme gisant dans une mare de sang, tout en frappant à coups de pied et de poing une femme qui tentait de sauver l'étudiant. Elle a été emmenée par la police. Dimanche soir, le jeune homme était toujours dans un état critique, selon des proches.

Des manifestations contre le régime ont éclaté dans tout le Myanmar depuis plus d'un mois, à la suite du coup d'État du 1er février. Depuis la mi-février, la junte a intensifié les répressions sanglantes contre les manifestants dans tout le pays, tout en prétendant qu'un « usage minimal de la force » a été appliqué pour contrôler les foules. 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.irrawaddy.com/news/myanmars-sunday-protest-fatalities-break-record-total-death-toll-exceeds-130.html
Publication date of original article: 15/03/2021
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=31047

 

Tags: Révoltes logiquesPrintemps birmanJunte militaire birmaneCrimes d'ÉtatMyanmar/Birmanie
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.