TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 22/10/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UNIVERSAL ISSUES 
UNIVERSAL ISSUES / La nouvelle stratégie du Makhzen marocain pour discréditer le Front Polisario en Amérique latine
Date of publication at Tlaxcala: 24/09/2020
Original: La nueva estrategia de la monarquía marroquí para desacreditar al Frente Polisario en América Latina

La nouvelle stratégie du Makhzen marocain pour discréditer le Front Polisario en Amérique latine

Esteban Silva Cuadra

Translated by  Algérie Presse Service وكالة الأنباء الجزائرية

 

SANTIAGO DU CHILI- L'analyste politique chilien Esteban Silva Cuadra a dénoncé mercredi le rapport mensonger de DHSF (Droits de l'Homme sans frontières), une organisation de "façade" à la solde du Maroc, qui "utilise politiquement" la question des droits de l'homme pour discréditer le Front Polisario et les parties qui soutiennent la cause sahraouie.

   

Quelques mois avant le "rapport sur l'Algérie et le Sahara", DHSF avait publié un "rapport" à la gloire du Maroc

Selon Esteban Silva Cuadra , sociologue et vice-président de la fondation chilienne Constituante XXIe ainsi que de l'Association chilienne d’amitié avec la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), le pseudo rapport de DHSF sur les droits de l'homme, publié le 16 septembre à Bueno Aires (Argentine) est "une opération politique grossière" dirigée contre le Front Polisario.

"Lorsque nous avons enquêté sur l'origine de cette entité (DHSF), nous avons découvert qu'il s'agissait d'une  'créature virtuelle' totalement inconnue des institutions et des mouvements des droits de l'homme en Argentine comme au Chili et dans d'autres pays d'Amérique du Sud", a souligné l'analyste.

Pour lui, il s'agit clairement d'"une institution de façade pour diffuser la position des porte-paroles de la monarchie marocaine en Amérique latine, qui utilisent politiquement la question des droits de l'homme pour discréditer le Front Polisario et ses partisans auprès des gouvernements et des mouvements sociaux et politiques solidaires avec la cause du peuple du Sahara occidental", occupé par le Maroc depuis 1975.

D'après le sociologue chilien, le rapport de cette entité inconnue "donne une image biscornue de la situation dans les camps de réfugiés sahraouis, présentés comme des lieux placés sous le contrôle de l’Algérie à seule fin de tenir ses autorités pour responsables des soi-disant violations des droits de l'homme qui y seraient commises, et ce dans une vaine tentative de remettre en cause le statut du Front Polisario en tant que représentant unique du peuple sahraoui".

Cette distorsion de la réalité, poursuit-il, "est battue en brèche par des données têtues telles que le fait que de nombreuses ONG et agences des Nations unies sont implantées dans les camps et s’acquittent quotidiennement et sans entraves de leur mission humanitaire et de supervision (Programme Alimentaire Mondial, Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara occidental) et que le statut du Front Polisario est consacré et reconnu aussi bien dans les textes que les pratiques des instances onusiennes".

Opération politique grossière

"Par le biais du prétendu rapport sur les droits de l'homme, une attaque en bonne et due forme est également menée contre l'Algérie, un pays qui soutient le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui et qui accueille ses réfugiés depuis 1975 dans un esprit d’authentique solidarité et de coopération humanitaire, tout comme il l'a fait avec les exilés chiliens persécutés par la dictature de Pinochet", a soutenu Esteban Silva Cuadra, avant d'ajouter: "Nous sommes donc confrontés à une accusation sans la moindre objectivité et pleine de mensonges et d'accusations infondées, instrumentalisant le dossier des droits de l'homme à des fins politiques".

L'analyste estime, par ailleurs, que cette "opération politique grossière" vise à attaquer le Front Polisario. De l'avis du sociologue, le texte "ne peut être considéré comme un rapport sérieux et factuel sur les droits de l'homme, car il est évident qu'il repose sur une manipulation et une falsification des faits historiques et politiques d'un processus de décolonisation inachevé au 21e siècle".

Dénonçant également "un rapport partiel et agressif qui cache un objectif totalement étranger à la défense et à la promotion des droits de l'homme", l'analyste a encore souligné que le document "ne mérite aucune analyse ni commentaire supplémentaire, si ce n’est au sujet de la trajectoire controversée de celui qui occupe le poste de sous-directeur exécutif de DHSF, Juan Carlos Moraga Duque, qui est un responsable à la tête d'entités créées par le Maroc et s’est érigé progressivement comme porte-parole de la monarchie marocaine au Chili contre le peuple sahraoui et sa juste lutte pour l'autodétermination".

Moraga Duque, alias “Alejandro Velasco”

Selon Esteban Silva Cuadra, il s'agit du même Juan Carlos Moraga Duque, dont la conduite politique passée parle d'elle-même: Il explique "Au plus fort de la dictature militaire et dans des circonstances où les partis marxistes (PS, PC, MIR entre autres) étaient interdits par l'article 8 de la Constitution de Pinochet, Moraga Duque a créé et présidé un "Parti socialiste chilien" qui a soutenu le régime de Pinochet avant le plébiscite de 1988.

"Aujourd'hui, pariant en vain sur l'amnésie des personnes qui auraient oublié son comportement politique pendant la dictature, Moraga est présenté par ses promoteurs comme une personne ayant été persécutée par la même dictature qu'il a soutenue en pratique et, ce qui est encore plus invraisemblable, en le présentant comme un "porte-parole" des droits de l'homme pour donner une certaine crédibilité à la nouvelle campagne du Maroc contre le Front Polisario et aux mouvements sociaux et populaires qui, au Chili et dans notre Amérique, soutiennent la juste lutte du peuple sahraoui contre le colonialisme et l'occupation illégale du Sahara occidental et son droit légitime à l'autodétermination", note l'analyste.

Il a tenu à rappeler également que le Maroc est une puissance qui occupe illégalement le Sahara occidental et dont la souveraineté sur ce territoire non autonome n'est reconnue par aucun pays au monde.

►Rosina Mediavilla T., directrice exécutive de DHSF, a publié le 18 septembre une "Déclaration sur les attaques contre DHSF", dont plusieurs sites marocains ont publié une version française réalisée avec un traducteur automatique [Note de Tlaxcala].

►Sur le même thème, lire Le Maroc et le détournement du thème des droits humains : à propos d’un « rapport » infâme, par Johana Quesada





Courtesy of APS
Source: https://www.elclarin.cl/2020/09/22/la-nueva-estrategia-de-la-monarquia-marroqui-para-desacreditar-al-frente-polisario-en-al/amp/
Publication date of original article: 23/09/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=29687

 

Tags: Makhzen Sans FrontièresPropagande marocaine en Amérique LatineDHSFSahara occidental occupéOccupation marocainesRépublique Arabe Saharaouie Démocratique (RASD)Front POLISARIOJuan Carlos Moraga Duque
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.