TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 28/09/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 USA & CANADA 
USA & CANADA / Un conte de deux vidéos : Jacob Blake, Kyle Rittenhouse et les deux faces de Janus de la police aux USA
Date of publication at Tlaxcala: 01/09/2020
Original: A tale of two videos: Jacob Blake, Kyle Rittenhouse and two types of policing

Un conte de deux vidéos : Jacob Blake, Kyle Rittenhouse et les deux faces de Janus de la police aux USA

Tom McCarthy

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Les images de téléphones portables ont montré des agents tirant sur un homme noir dans le dos, mais un garçon blanc avec un fusil d'assaut qui, apparemment, venait de tuer deux personnes, a été ignoré

 

« Combien d’autres n’ont pas été filmés ? » : un manifestant tient une pancarte avant une marche contre le flingage de Jacob Blake à Kenosha, Wisconsin, vendredi. Photo Kerem Yucel/AFP/Getty Images

Un avocat de la famille de Jacob Blake Jr a appelé ça « un conte de deux vidéos » [Allusion à A Tale of two cities, Le conte des deux villes, le roman de Dickens sur la Révolution française, vécue à Paris et à Londres, NdT].

Dans l'une des vidéos, un policier blanc de Kenosha, dans le Wisconsin, tire sur Blake, un homme noir, à plusieurs reprises dans le dos.

Dans une seconde vidéo, prise deux jours plus tard, un adolescent blanc armé d’un fusil d'assaut qui vient de tuer deux personnes, selon le procureur, se dirige vers la police, les bras levés. Non seulement il n'est pas arrêté, mais il est manifestement ignoré, n’étant pas identifié comme une menace potentielle.

Les deux vidéos capturent et illustrent l'existence de deux systèmes judiciaires aux USA, divisés selon des lignes raciales, a déclaré Benjamin Crump, avocat de la famille Blake.

Jacob Blake Sr, le père de la victime, a fait écho à cette analyse dans un discours prononcé vendredi lors du rassemblement et de la marche pour la justice raciale « Get Your Knee Off Our Necks » (Enlevez votre genou de nos cous ) à Washington DC.

 

Vidéo du flingage de Jacob Blake

« Il y a deux systèmes de justice aux USA », a lancé Blake Sr. à la foule. « Il y a un système noir et un système blanc et le système noir ne fonctionne pas si bien. Je suis fatigué de regarder les caméras et de voir ces jeunes gens noirs et bruns souffrir ».

Les deux vidéos capturent des postures radicalement différentes des forces de l'ordre lorsqu'elles sont confrontées à deux hommes - l'un est un père qui semble s'être disputé avec des officiers, l'autre est un adolescent qui a voyagé avec un fusil d'assaut depuis l'extérieur de l'État et, selon les procureurs, a tué deux personnes et en a blessé une troisième.

Des vidéos de Blake montrent une altercation pour une raison quelconque du côté passager du véhicule de Blake dans un quartier de Kenosha. Les enfants de Blake sont dans son véhicule. Dans un angle, les officiers reculent alors que Blake se tient debout et commence à faire le tour de l'avant du véhicule. Deux officiers le suivent, armes à la main. Les spectateurs crient de détresse. Blake ouvre la porte du côté conducteur. Un officier, identifié plus tard comme Rusten Sheskey, saisit la chemise de Blake. Sheskey tire ensuite sept fois, frappant Blake dans le dos.

Blake Sr a déclaré à CNN vendredi que son fils était menotté à son lit d'hôpital, bien qu'il ait été partiellement paralysé après la fusillade. Il aurait été désentravé plus tard.

Le deuxième clip vidéo montre un homme armé identifié comme étant Kyle Rittenhouse, 17 ans, qui, plus tôt dans la journée, a été vu en train d'interagir avec des officiers de police et de l'eau d’eux alors qu'il portait un fusil semi-automatique, illégal à son âge dans l'État.

Dans le clip en question, on voit Rittenhouse marcher vers des véhicules de police blindés. En bandoulière, Rittenhouse porte le fusil d'assaut qu'il vient d'utiliser, selon les procureurs, pour commettre deux homicides. Non seulement Rittenhouse passe devant les agents de police, mais il est libre de rentrer chez lui à Antioch, dans l'Illinois, à une quinzaine de kilomètres de là, où il sera arrêté par la suite.

Scènes chaotiques alors que des coups de feu retentissent pendant les troubles qui suivent le flingage de Jacob Blake.

Vendredi, un juge de l'Illinois a accédé à la demande de Rittenhouse de reporter au mois prochain l'audience sur son extradition vers le Wisconsin.

« Vous avez ces deux vidéos de Kenosha dans l’espace de quelques jours, après avoir vu ce jeune garçon blanc tuer ces deux personnes et comment la police désescalade, ils suivent leur formation et leur professionnalisme », a dit Crump.

« Ce que cela nous dit, c'est que le problème n'est pas la désescalade ou le professionnalisme, mais le racisme ».

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_23097.jpg

Crump a ensuite évoqué les incidents où une femme noire tuée par la police à Louisville et un homme noir tué à Minneapolis.

« Ils ont une réponse différente quand il s'agit d'un Noir en Amérique. Et c'est de cela que nous parlons avec George Floyd ... quand ils ont fait irruption dans l'appartement de Breonna Taylor, vous n'avez pas ce genre de  choses qui arrivent à nos frères et sœurs blancs ».

Blake Sr a dit à CNN : « Mon fils est un être humain, mais on ne lui a pas accordé les droits d'un être humain... Parfois, on se met un peu en colère. Parfois plus qu'un peu en colère, parce que nous vivons ça depuis si longtemps.

« Ce jeune homme caucasien de 17 ans a tué deux personnes par balle et a fait sauter le bras d'un autre homme, alors qu'il retournait à Antioch, dans l'Illinois. Il a pu rentrer chez lui. Il a eu de l'eau, ils ont donné de l'eau à ce type, et lui ont tapé dans la main.

« Mon fils s’est retrouvé aux soins intensifs et paralysé à partir de la taille. Ce sont les deux systèmes de justice juste sous vos yeux. Nous ne prescrivons pas la violence et le pillage, cela ne va pas ramener Trayvon Martin ... Tamir Rice, je pourrais continuer encore et encore », a dit Blake Sr, en faisant référence au garçon de 17 ans tué en Floride en 2012 et à celui de 12 ans tué à Cleveland, Ohio, en 2014.

« Cela ne va pas faire sortir mon fils de ce lit et marcher ».

En haut : "le véhicule que voient les Blancs". En bas : "Le véhicule que voient les noirs".Dessin de Dave Granlund, juillet 2016; après avoir étrillé par le Département de pôlice de h Yartmouth le journal Cap Code Times a présenté ses plus plates excuses pour avoir publié ce  "dessin controversé". Attention à ne pas franchir l'épaisse ligne bleue ! [Tlaxcala]

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/29/two-videos-jacob-blake-kyle-rittenhouse-policing
Publication date of original article: 29/08/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=29497

 

Tags: Jacob BlakeKyle RittenhouseKenoshaCrimes racistes policiersMince ligne bleueAmériKKKe
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.