TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 11/04/2021 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EUROPE 
EUROPE / Répétition générale du Meilleur des mondes coronaviral, un monde sans contacts
Date of publication at Tlaxcala: 25/04/2020
Original: Schöne neue Corona-Welt
Eine Welt ohne soziale Kontakte wird geprobt


Répétition générale du Meilleur des mondes coronaviral, un monde sans contacts

Ulrich Gellermann اولریش گلرمن

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Pour le cinquième samedi consécutif, les opposants à la suspension des droits constitutionnels au nom du combat contre la pandémie se rassemblent à Berlin et dans d’autres villes allemandes ce 25 avril à 15 h30. Ci-dessous un article de l’un des organisateurs de ces « rassemblements hygiéniques de défense de la Constitution » (lire Anselm Lenz : Au nom du virus, la constitution allemande est mise hors jeu : Un entretien avec le Bureau de Communication Résistance Démocratique)-FG

Porter le masque à la maison ? Pourquoi pas. C’est qu’on ne sait pas où exactement le virus est embusqué. Pourquoi pas : personne ne sait ce que le nouvel exécutif coronaviral a d'autre en tête. L’assouplissement du confinement, qu’on nous avait fait miroiter, n’est de toute façon pas à l’ordre du jour. La chancelière nous menace : « Même si les chiffres s'améliorent un jour, elle (la pandémie) ne disparaîtra pas tant que nous n'aurons pas réellement un vaccin avec lequel nous pourrons immuniser la population ». La pause obligatoire pour tous et pour tous les temps se profile déjà dans le ciel de l'hygiène, la vaccination obligatoire ne semble pas loin, la camisole de force pour les critiques ne sera nécessaire que si ceux-ci gagnent en influence de masse.

Morts AVEC ou DU Corona ?

Des chiffres, des chiffres, des chiffres : la manière dont ils sont présentés dans les médias détermine le discours. Chaque jour un peu plus : les infectés et les morts. Le nombre le plus élevé, celui des personnes infectées, est volontiers mise en avant : plus d'infection, plus de danger. En ce qui concerne le nombre de morts, on ne fait guère de distinction : les gens sont-ils morts AVEC ou DU CORONA ? Cette distinction essentielle ne s'applique plus. L'essentiel est le nombre de morts. Quiconque insiste sur des faits purs est un conspirationniste, une menace pour l’ordre public. Qui se soucie du fait que la ville de Hambourg fait procéder à des examens de médecine légale de toutes les personnes décédées pour déterminer si le Covid-19 était réellement la cause de leur décès. Et déjà, les chiffres de la ville de Hambourg du 16 avril 2020 avec 65 morts sont inférieurs aux chiffres sacrés des 80 morts enregistrés par l'Institut Robert-Koch. Mort, c’est mort, disent les médias, plus le chiffre est effrayant, meilleur est le gros titre.

Amende de 2 500 euros

Déjà à la veille du premier rassemblement de défense de la Constitution sur la place Rosa-Luxemburg à Berlin, les initiateurs ont reçu une visite à domicile de la police. Ils ont été informés d'une « ordonnance d'interdiction d’attroupement ». Dans le cas d'Uli Gellermann, il a été menacé d’une amende de 2 500 s'il mettait les pieds sur la place Rosa-Luxemburg et dans les rues adjacentes entre 10 heures et 24 heures le 18 avril 2020. La démocratie coûte cher. Et pourtant, une fois de plus, les gens sont venus sur la place plus nombreux qu'auparavant, et pourtant ils se sont exposés à de lourdes amendes et à une police de plus en plus dure. Qui sont les gens qui ont ce courage ? Pas les suspects habituels, pas des Black Bloc, pas des vétérans du pacifisme. Les générations sont mélangées, tout comme les origines sociales. Le fait qu'il y ait çà et là des profiteurs qui veulent prendre le train en marche pour essayer de le détourner n’est pas très gênant.

Qui profite de l'état d'urgence ?

Il est clair que pendant l'état d'urgence, il est plus facile que jamais de gouverner : pas d'opposition parlementaire, les médias sont encore plus uniformes que d'habitude, et l'opposition extra-parlementaire a jusqu'à présent été maintenue sous contrôle grâce aux forces de police et aux amendes. Le rêve de gouverner sans entraves se répand. Mais on peut aussi gagner de l'argent. Bien sûr, pas les milliers de petites entreprises qui font actuellement faillite. Mais lorsque l’entreprenant milliardaire Bill Gates mettra son produit sur le marché, il y aura beaucoup de fric à se faire : « Il y a actuellement de nombreux candidats pour un vaccin que nous soutenons. Et je suis optimiste que l'un d'entre eux sera sorti d'ici la fin 2021 ». Et si vous croyez que ce truc sera gratuit, vous croyez au Père Noël.

La Cour constitutionnelle ? Aucune importance

Juste avant les actions de défense des droits fondamentaux à Berlin, Brême et d'autres villes, la Cour constitutionnelle fédérale s'était rangée du côté de la Loi fondamentale et des manifestants dans deux affaires - dans l'interdiction des manifestations à Gießen et à Stuttgart. Cependant, alors que ces décisions fondamentales pour les autorités sont également devenues effectives dans d'autres villes, à Berlin par exemple, la Loi fondamentale continue à être bafouée. Et pour ceux qui se fichent de la constitution, la Cour constitutionnelle n’a non plus aucune importance.

Ce sont les contacts sociaux qui changent le monde

Ce n'est qu'avec des contacts sociaux concrets que le monde peut être changé. Les démonstrations virtuelles sont aussi inefficaces que les concerts virtuels qui laissent le spectateur isolé indifférent : seul le contact social réel et personnel fait bouger les gens, déclenche leurs sentiments et leur réflexion. Ce n'est qu'ensemble que les idées et les changements sont possibles. C’est de cela que le Meilleur des mondes coronaviral veut nous protéger.

Place Rosa-Luxembourg, Berlin, 18 avril 2020. Photos Ruben Kindel, Sputnik

Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April
Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April
Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April

Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April

     Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April
     Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April
     
    Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April
     

    Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April

    "Plutôt laisser les animaux en liberté qu'enfermer les humains" -"Protégez la constitution"

     Protest auf dem Berliner Rosa-Luxemburg-Platz am 18. April  

    http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.rationalgalerie.de/home/schoene-neue-corona-welt
Publication date of original article: 19/04/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=28774

 

Tags: Défense des droits constitutionnelsSuspension de la ConstitutionCrise du coronavirusAllemagne, mère blafarde
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.