TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 29/05/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / « Ensemble, nous résisterons » : des Sahraouis lancent une campagne de solidarité avec l'Espagne, l'Italie et l'Algérie
Date of publication at Tlaxcala: 31/03/2020
Original: “Juntos resistiremos”: saharauis lanzan una campaña de solidaridad con España, Italia y Argelia
Translations available: English 

« Ensemble, nous résisterons » : des Sahraouis lancent une campagne de solidarité avec l'Espagne, l'Italie et l'Algérie

EFE

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Alger, 31 mars (EFE) - Le collectif médiatique alternatif Saharawi Voice a lancé ce mardi sa campagne « Ensemble, nous résisterons »  en solidarité avec ses voisins espagnol, italien et algérien, touchés par la pandémie de coronavirus, pour remercier du soutien reçu durant les quatre dernières décennies d'occupation.

Cette plateforme, dédiée à l'information sur le Sahara occidental, publiera tout au long de la semaine plusieurs vidéos réalisées par des citoyens et des militants pour « leur faire savoir qu'ils ne sont pas seuls et qu'une fois tout cela terminé, les Sahraouis seront de l'autre côté à les attendre », explique-t-elle dans un communiqué.

« Nous parlons d'expérience, nous avons pratiquement vécu dans une sorte de quarantaine depuis 45 ans et ça continue à ce jour », déclare à Efe son co-fondateur, Mohamedsalem Werad, du camp de réfugiés de Smara, dans la région désertique algérienne de Tindouf.

« Personne n'aime être restreint dans ses mouvements, mais il faut être patient pour éviter le pire, qui est la contagion. Il faut apprécier le fait que c'est temporaire et que cela va passer, en vivant au jour le jour au lieu de penser sur le long terme », conseille ce militant et professeur d'anglais de 35 ans.

Dans ce sens, il rappelle comment l'Espagne et l'Italie ont apporté leur aide depuis l'occupation marocaine en 1975, en accueillant des centaines d'enfants chaque été et en envoyant des caravanes médicales et de l'aide humanitaire. En outre, le rôle de l'Algérie, qui a accueilli la moitié de la population sahraouie, à laquelle elle a offert une protection internationale.

« Nous avons un dicton en hassaniya, qui reflète parfaitement notre initiative : nous n'oublierons jamais ceux qui nous ont aidés et pas non plus ceux qui ont aidé nos ennemis », rappelle Werad.

Jusqu'à présent, les autorités sahraouies affirment qu'il n'y a pas eu de cas positifs ni même de soupçons de contagion dans les camps, bien que 21 personnes soient en quarantaine préventive après être rentrées d'autres pays.

Préoccupé par les effets de l'épidémie, le Front Polisario a ordonné le bouclage du périmètre avec l'Algérie le 19 mars, la fermeture de toutes les communications terrestres et aériennes, la fermeture des espaces publics, la suspension de toutes les manifestations sociales, culturelles et sportives ; il a limité les déplacements entre les camps et renforcé les mesures de surveillance sanitaire et de prévention.

Le conflit dans l'ancienne colonie espagnole du Sahara occidental a commencé à l'automne 1975 lorsque les troupes marocaines ont profité de la faiblesse de la fin de la dictature franquiste pour prendre le contrôle du territoire.

L'occupation a déclenché une guerre avec le Maroc impliquant la Mauritanie, qui a été suspendue en 1991, lorsqu'un cessez-le-feu a été déclaré et qu'un référendum sur l'autodétermination supervisé par l'ONU a été convenu.

Depuis lors, Rabat et la République arabe sahraouie démocratique (RASD), reconnue par l'Union africaine, se battent pour la mise en œuvre du référendum, s’affrontant sur la questions des listes électorales.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21691.jpg

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.lavanguardia.com/vida/20200331/48210930481/saharauis-lanzan-una-campana-de-solidaridad-con-espana-italia-y-argelia.html
Publication date of original article: 31/03/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=28505

 

Tags: Saharaouis solidairesCrise du coronavirusSolidarités internationaleRASDFront POLISARIO
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.