TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 11/08/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 CULTURE & COMMUNICATION 
CULTURE & COMMUNICATION / Eugénie Mérieau: « Il n’y a pas de frontière rigide entre démocratie et dictature »
Date of publication at Tlaxcala: 05/03/2020
Translations available: Italiano 

Eugénie Mérieau: « Il n’y a pas de frontière rigide entre démocratie et dictature »

Pablo Maillé

 

Entretien avec Eugénie Mérieau, autrice de La dictature, une antithèse de la démocratie ?, un ouvrage passionnant qui déconstruit les idées reçues sur les régimes autoritaires.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_21917.jpg

Fin janvier, dans un avion le ramenant d'Israël, Emmanuel Macron dénonçait « les discours politiques extraordinairement coupables » qui affirment que la France est devenue une dictature et qui justifieraient, selon lui, la violence politique et sociale. « S’est installé dans notre société l’idée que nous ne serions plus dans une démocratie, affirmait-il alors. Mais allez en dictature ! Une dictature c’est un régime où une personne ou un clan décide des lois. Une dictature c’est un régime où on ne change pas les dirigeants, jamais. Si la France c’est ça, essayez la dictature et vous verrez ! »
 
Que révèle cette prise de position ? Les régimes autoritaires exercent-ils leur pouvoir sans le consentement des populations ? Et quelle réalité politique le terme de « démocratie » recouvre-t-il vraiment en Occident ? La politiste et juriste Eugénie Mérieau, chercheuse au Centre d’Etudes du Droit Asiatique à l’Université Nationale de Singapour, publiait justement, à la fin de l’année 2019, La dictature, une antithèse de la démocratie ? (éditions Le cavalier bleu). Un ouvrage en forme de déconstruction de 20 idées reçues sur les régimes autoritaires, qui répond avec nuance et clarté à toutes ces questions. Entretien.

Usbek & Rica : La récente prise de parole d’Emmanuel Macron ressemble à s’y méprendre au point de départ de votre livre, à savoir les déclarations du type « Allez donc vivre en Corée du Nord si vous trouvez la France liberticide ! » Que révèle la persistance de ce type de discours, d’après vous ?

Eugénie Mérieau : Le propos d’Emmanuel Macron est révélateur d’un discours dominant visant à légitimer l’ordre existant d’une démocratie imparfaite dont il faudrait se contenter sous prétexte qu’il y a « pire ailleurs ». « La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres » : au-delà de la faiblesse de l’argument, il s’agit d’un raisonnement syllogique en trois temps, extrêmement banal et surtout tautologique, qui se déroule comme suit. La dictature c’est l’enfer. Or, la dictature est l'antithèse de la démocratie. Donc la démocratie est une sorte de paradis.
 
L’objectif de mon livre est précisément de révéler, par une étude empirique, la fausseté des prémisses du syllogisme – au lecteur d’en tirer la conclusion qu’il jugera la plus pertinente concernant l’état de la démocratie en France. L’irréductible antinomie des dictatures et des démocraties repose sur une construction binaire simpliste : élections/pas d’élections, droit/arbitraire, violence/légitimité. Or, les régimes autoritaires procèdent à des élections, cherchent à minimiser la violence et à accroître leur légitimité, et se fondent sur le droit pour gouverner, tout comme les démocraties.
 
 

 

 

La dictature, une antithèse de la démocratie ?

20 idées reçues sur les régimes autoritaires

Eugénie MERIEAU

éditions Le Cavalier Bleu

31 octobre 2019

EAN : 9791031803463

14 x 20,5 - broché - 240 pages

20,00 €

Acheter





Courtesy of Usbek&Rica
Source: https://usbeketrica.com/article/il-n-y-a-pas-de-frontiere-rigide-entre-democratie-et-dictature
Publication date of original article: 01/03/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=28281

 

Tags: Emmanuel MacronDémocratieDictatureDouce FranceEugénioe Mérieau
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.