TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 01/06/2020 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / 20 ans de prison pour le militant sahraoui Khattri Dadda
Date of publication at Tlaxcala: 05/03/2020
Original: 20 años de cárcel al activista saharaui Khattri Dadda
Translations available: English  Italiano 

20 ans de prison pour le militant sahraoui Khattri Dadda

Equipe Media Sahara Media Team ايكيب ميديا

 

Le 4 mars 2020, le Tribunal de première instance d’El Ayoun a condamné le militant sahraoui Khattri Faraji Dadda à 20 ans de prison. Il était accusé d’avoir mis le feu à une fourgonnette de la police marocaine à Smara occupée en 2017.

Notre correspondant rapporte que le procureur s’est limité à formuler des déclarations vagues et imprécises, et que les seules preuves sur lesquelles se sont appuyées aussi bien l’accusation du procureur que la sentence étaient le PV de la police et quelques photos de personnes masquées attaquant une fourgonnette de la police tard dans la nuit et y mettant le feu.

Notre correspondant ajoute que l’accusation contre ce jeune militant de 21 ans –qui déjà avait été arrêté pour des motifs politiques- vise aussi deux autres militants politiques, Ghali Zogham et Khalil Al-Boussati.

Dadda avait été arrêté le 24 décembre au siège de la police de Smara quand il essayait d’obtenir un document administratif. Il a été objet de mauvais traitements pendant sa détention, avant d’être transféré à la Prison Noire d’El Ayoun occupée.

D’après la défenseure des droits humains Enguia Boukhers, «même si cette condamnation fera l’objet d’un appel, il s’agit d’un message clair d’intimidation contre les militants politiques et des droits humains sahraouis». Boukhers a lancé appel aux Nations Unies pour qu’elles interviennent et mettent fin à ce genre de pratiques.

 





Courtesy of Equipe Media
Publication date of original article: 04/03/2020
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=28272

 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.