TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 21/10/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 ABYA YALA 
ABYA YALA / Uruguay : les restes retrouvés sur la base du 13ème Bataillon sont ceux du militant communiste Eduardo Bleier
Date of publication at Tlaxcala: 08/10/2019
Original: Uruguay: restos hallados en el Batallón 13 son del militante comunista Eduardo Bleier, desaparecido en 1975

Uruguay : les restes retrouvés sur la base du 13ème Bataillon sont ceux du militant communiste Eduardo Bleier

Subrayado

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Les autorités nationales ont informé lundi la famille de Bleier et le Groupe des proches des disparus.

Les restes trouvés fin août dans le cimetière clandestin de la base du 13ème Bataillon d’infanterie mécanisée à Montevideo  appartiennent à Eduardo Bleier, membre du Parti communiste qui avait disparu en octobre 1975.

Son fils Gerardo Bleier a confirmé que lui et sa famille avaient déjà été informés par les autorités nationales.

Il a également dit qu'il a parlé avec le Président Tabaré Vázquez après la confirmation, effectuée en Argentine avec l'échantillon d'ADN obtenu à partir des restes osseux trouvés.

Les restes ont été trouvés près de l'endroit où on avait retrouvé les restes de Fernando Miranda, père de l'actuel président du Frente Amplio (Front Large) Javier Miranda.

Le Groupe des détenus disparus a également été informé ce lundi soir.

Foto: Así fueron hallados los restos de Bleier en el Batallón 13 a fines de agosto de este año.

C'est ici que les restes de Bleier ont été retrouvés au siège du 13ème  Bataillon fin août

Eduardo Bleier était un odontologue, marié et père de quatre enfants lorsqu'il a été enlevé, torturé et assassiné. Il avait 47 ans et était membre du Comité central du PCU, contre lequel la dictature venait de déclencher l'Opération Morgan.

Comme le Parti communiste le rappelle sur son site ouèbe, Bleier a été détenu dans un centre clandestin l'Organe de coordination des activités antisubversives (OCOA), connu sous le nom de "Petit Enfer".

Il a ensuite été transféré au centre de détention clandestin connu sous le nom de "300 Carlos", dans les locaux du 13ème Bataillon. Cela coïncide avec les données du rapport que les Forces armées ont présenté au Président Vázquez en 2005.

Selon le rapport de la Commission de Paix, Bleier a été arrêté dans la rue le 29 octobre 1975, entre 21h et 22h.

Dans les lieux où il a été détenu clandestinement par la dictature (1973-1985) " il a été torturé de façon intense et continue, mourant finalement entre le 1er et le 5 juillet 1976, date qu'il est impossible de préciser ", indique le rapport.

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://www.subrayado.com.uy/restos-hallados-el-batallon-13-son-eduardo-bleier-la-familia-ya-fue-informada-n558401
Publication date of original article: 07/10/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=27161

 

Tags: Eduardo Bleier HorovitzDictature uruguayenneDisparus uruguayensParti communiste uruguayenUruguayAbya Yala
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.