TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 16/09/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UNIVERSAL ISSUES 
UNIVERSAL ISSUES / Pourquoi Trump veut parler maintenant avec l'Iran
Date of publication at Tlaxcala: 07/06/2019
Original: Why Trump now wants talks with Iran
Translations available: Português/Galego 

Pourquoi Trump veut parler maintenant avec l'Iran

Pepe Escobar Пепе Эскобар

 

Si Téhéran bloque le détroit d’Ormuz, le prix du pétrole pourrait monter en flèche et provoquer une récession mondiale.

Contrairement au légendaire ‘Smoke on the Water‘ de Deep Purple, « Nous sommes tous venus à Montreux, sur les rives du lac Léman« , la 67ème réunion du groupe Bilderberg n’a produit ni feu ni fumée au luxueux Hôtel Fairmont Le Montreux Palace.

Les 130 invités d’élite ont passé un bon moment – et théoriquement calme – lors du « forum de discussion informel sur les grandes questions ». Comme d’habitude, au moins les deux tiers étaient des décideurs européens, les autres venait d’Amérique du Nord.

Le fait que quelques acteurs majeurs de ce Valhalla atlantiste soient étroitement associés à la Banque des Règlements Internationaux (BRI) de Bâle – la banque centrale des banques centrales – ou interfèrent directement avec elle n’est évidemment qu’un détail mineur.

La principale question discutée cette année était « Un Ordre Stratégique Stable », une entreprise noble qui peut être interprétée soit comme la création d’un nouvel ordre mondial, soit comme un effort bénin de quelques élites altruistes pour guider l’humanité vers l’illumination.

D’autres sujets de discussion étaient beaucoup plus pragmatiques – du « Futur du Capitalisme » à la « Russie », la « Chine », « Militarisation des médias sociaux », le « Brexit », « Que nous réserve l’Europe de demain », « l’Éthique de l’Intelligence Artificielle » et bien sûr, le « changement climatique ».

Les disciples d’Antisthène soutiendraient que ces éléments constituent précisément les écrous et les boulons du Nouvel Ordre Mondial.

Le président du comité de pilotage de Bilderberg est, depuis 2012, Henri de Castries, ancien directeur général d’AXA et directeur de l’Institut Montaigne, un important think tank français.

L’un des principaux invités cette année était Clément Beaune, le conseiller Europe et G20 du président français Emmanuel Macron.

Lire la suite





Courtesy of Réseau International
Source: https://www.asiatimes.com/2019/06/article/why-trump-now-wants-talks-with-iran/
Publication date of original article: 05/06/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26233

 

Tags: Bilderberg 2019USA-Iran
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.