TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 16/06/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / Les Palestinien·nes condamnent massivement la résolution anti-palestinienne du Parlement allemand
Date of publication at Tlaxcala: 30/05/2019
Original: Palestinians overwhelmingly condemn German Parliament’s anti-Palestinian resolution
Translations available: Deutsch 

Les Palestinien·nes condamnent massivement la résolution anti-palestinienne du Parlement allemand

BDS Movement

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

La lettre suivante a été remise au Bureau de représentation allemand à Ramallah le 22 mai dernier lors d'un rassemblement de militants palestiniens de la société civile

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_20348.jpg

 
Nous, soussignés, coalitions de la société civile palestinienne, organisations de défense des droits humains, syndicats et représentants du peuple palestinien, condamnons avec la plus grande fermeté la résolution du Parlement allemand, qui repose sur des mensonges éhontés et assimile le mouvement non-violent BDS pour les droits des Palestiniens à de l'antisémitisme

Nous notons que la résolution a été publiée à l'occasion du 71ème anniversaire de la Nakba, la catastrophe en arabe, du nettoyage ethnique délibéré et systématique de la Palestine et du déplacement de plus de 750 000 Palestiniens autochtones par les milices sionistes et, plus tard, l'État d'Israël.

Le BDS appelle à des pressions pacifiques sur le régime d'occupation, le colonialisme des colons et l'apartheid d'Israël - ainsi que sur les entreprises et les institutions qui se rendent complices de ses violations des droits humains - jusqu'à ce qu'il se conforme pleinement à ses obligations en vertu du droit international. Plus précisément, le BDS appelle à mettre fin à l'occupation israélienne de 1967 et à son système de discrimination raciale contre ses citoyens palestiniens, ainsi qu'à reconnaître le droit au retour des réfugiés palestiniens stipulé par l'ONU.

Le mouvement mondial BDS, dirigé par la plus grande coalition de la société civile palestinienne, est ancré dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. Il rejette toutes les formes de racisme et de discrimination, y compris l'islamophobie, l'antisémitisme, le sexisme, le racisme anti-Noir et l'homophobie, et s'inspire du mouvement sud-africain anti-apartheid et du mouvement américain pour les droits civils. Le BDS cible la complicité, pas l'identité.

Plus de quarante organisations juives progressistes du monde entier ont condamné la confusion frauduleuse entre, d'une part, l'hostilité ou les préjugés envers les Juifs et, d'autre part, les critiques légitimes des politiques et du système d'injustice israéliens. « Cet amalgame », ont-ils expliqué, « sape à la fois la lutte palestinienne pour la liberté, la justice et l'égalité et la lutte mondiale contre l'antisémitisme. Elle sert également à protéger Israël d’avoir à rendre compte de son non-respect des normes universelles des droits humains et du droit international ».

La société civile palestinienne, les organisations de masse et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), le seul représentant légitime du peuple palestinien, s'unissent pour exprimer leur indignation et condamner cette résolution du Bundestag. Nous affirmons notre soutien total au mouvement BDS pour les droits des Palestiniens et exigeons qu'Israël soit tenu responsable devant le droit international, comme tous les autres États qui commettent des crimes similaires.

Nous rejetons les allégations sans fondement et les fabrications du Bundestag contre le mouvement BDS qui vise à délégitimer la résistance non violente palestinienne à l'occupation et à l'apartheid israéliens. Refuser aux Palestiniens le droit de défendre de manière non-violente la liberté, la justice et l'égalité est anti-palestinien et met le Bundestag en contradiction avec le droit international, avec les principes démocratiques universels et même avec la position officielle de l'Union européenne, qui a reconnu en 2016 le droit de poursuivre le BDS pour obtenir les droits des Palestiniens protégés par les conventions européennes des droits humains.

Avec cette résolution honteuse, le Bundestag porte atteinte au droit à la liberté d'expression, caractéristique des régimes antidémocratiques et autoritaires, y compris le gouvernement d'extrême droite israélien.

Nous rappelons aux partis politiques allemands et au Bundestag qu'outre l'Union européenne, les gouvernements des Pays-Bas, de l'Irlande et de la Suède, ainsi que le parlement espagnol et la chambre haute du parlement suisse ont tous affirmé que la participation et le soutien aux campagnes pacifiques du BDS sont un droit des citoyens qui est protégé par le droit à la liberté d'expression.

Nous appelons le Bundestag à abroger immédiatement cette résolution anti-palestinienne et antiarabe et à respecter le droit au BDS. Nous appelons également l'Allemagne à mettre fin à toute forme de complicité dans l'occupation illégale et l'apartheid d'Israël en interdisant les produits et services des colonies illégales israéliennes, en mettant fin à tout commerce militaire et à toute recherche militaire avec Israël et en soutenant la suspension de l'accord d'association UE-Israël jusqu'au respect par Israël des clauses relatives aux droits humains dans cet accord. Ce n'est qu'alors que l'Allemagne pourra réellement faire avancer la cause de la justice, de la paix, de l'égalité et de la dignité pour tous.

 Signataires

  • Conseil des forces nationales et islamiques en Palestine
  •     Conseil des organisations palestiniennes de défense des droits humains
  •     Union générale des travailleurs palestiniens
  •     Union des Conseils Universitaires d'Etudiants
  •     Réseau des ONG palestiniennes (PNGO)
  •     Institut national palestinien pour les ONG
  •     Fédération des syndicats indépendants
  •     Coalition mondiale pour le droit au retour des Palestiniens
  •     Initiative Palestine occupée et plateau du Golan syrien
  •     Campagne populaire palestinienne contre le mur d'apartheid (STW)
  •     Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d'Israël (PACBI)
  •     Comité de coordination de la lutte populaire (CCSP)
  •     Coalition pour Jérusalem
  •     Campagne des femmes pour boycotter les produits israéliens
  •     Union générale des ONG palestiniennes
  •     Association du barreau palestinien
  •     Union générale des ONG de Salfit
  •     Centre d'aide juridique et des droits humains de Jérusalem
  •     Association des prisonniers et des droits humains (Addameer)
  •     Centre de développement Maan
  •     Centre de recherche foncière
  •     Union de la jeunesse palestinienne
  •     Centre pour la démocratie et les droits des travailleurs (DWRC)
  •     Mouvement de jeunesse Fatah
  •     Palestine Seeds Association for Development and Culture Student Council
  •     Conseil national des étudiants de l'université Annajah
  •     Conseil des étudiants de l'Université de Birzeit
  •     Conseil des étudiants des universités arabo-américaines
  •     Conseil des étudiants de l'Université d'Hébron
  •     Conseil des étudiants de l'Université de Bethléem
  •     Conseil des étudiants de l'Université  Khadory
  •     Centre pour la défense des libertés et des droits civils (Hurryat)
  •     Union des comités du travail agricole (UAWC)
  •     Comités palestiniens de secours agricole (PARC)
  •     Conservatoire national de musique Edward Said
  •     Défense des Enfants International (DEI)
  •     Association arabe des ingénieurs agronomes
  •     Centre arabe pour le développement agricole (ACAD)
  •     Société universitaire palestinienne pour l'étude des affaires internationales (PASSIA)
  •     Centre de recherche foncière
  •     Société nationale de réhabilitation
  •     Société culturelle et artistique
  •     Bisan pour la recherche et le développement
  •     Centre Sarayya
  •     Institut Tamer pour l'éducation communautaire
  •     Société des femmes travailleuses palestiniennes pour le développement (PWWSD)
     
  •   http://tlaxcala-int.org/upload/gal_20347.jpg

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://bdsmovement.net/news/palestinians-overwhelmingly-condemn-german-parliament%E2%80%99s-anti-palestinian-resolution
Publication date of original article: 23/05/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26146

 

Tags: Diffamation BDS comme antisémiteAllemagne mère blafardePalestine/Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.