TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 19/10/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / Pour mettre fin au statu quo, le Conseil de sécurité de l'ONU doit soutenir sans équivoque l'autodétermination du peuple sahraoui
Date of publication at Tlaxcala: 01/05/2019
Original: To end the status quo, UN Security Council must unequivocally support the self-determination of the Sahrawi people
Translations available: عربي 

Pour mettre fin au statu quo, le Conseil de sécurité de l'ONU doit soutenir sans équivoque l'autodétermination du peuple sahraoui

Frente POLISARIO جبهة البوليساريو

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

BIR LEHLOU, TERRITOIRES LIBÉRÉS DU SAHARA OCCIDENTAL - 30 AVRIL 2019]- Le Front POLISARIO prend note de l'adoption de la résolution 2468 (2019) du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui proroge pour une période de six mois le mandat de la MINURSO. Le Front POLISARIO prend également note de l'appel lancé par le Conseil de sécurité aux deux parties - le Front POLISARIO et le Maroc - pour qu'elles reprennent les négociations sous les auspices du Secrétaire général des Nations Unies sans conditions préalables et de bonne foi, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l'autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Le Front POLISARIO réaffirme que la seule solution praticable, réaliste et durable est celle qui accorde à notre peuple le droit inaliénable de décider librement, démocratiquement et sans conditions préalables de son propre sort. La raison d'être du Front POLISARIO est de défendre les droits inaliénables et les aspirations légitimes du peuple sahraoui et nous n'accepterons rien de moins que le plein respect du droit inaliénable de notre peuple à l'autodétermination et l'indépendance.

En renouvelant le mandat de la Mission pour six mois pour la troisième fois consécutive, le Conseil de sécurité a réaffirmé son engagement à faire progresser le processus de paix des Nations Unies au Sahara occidental, malgré la forte opposition de ceux qui cherchent à maintenir le statu quo. Nous regrettons toutefois que le Conseil de sécurité ait manqué une occasion importante de donner suite à son engagement de mettre fin au statu quo et d'exiger que le Maroc cesse son occupation illégale du Sahara occidental.

L'incapacité du Conseil de sécurité à condamner sans équivoque les actions déstabilisatrices du Maroc et les efforts de mauvaise foi rampants ne font qu'encourager la puissance occupante marocaine à persister dans son intransigeance, et sape un processus politique déjà fragile. Nous avons déjà vu les effets néfastes du silence du Conseil de sécurité. Ces derniers mois, le Maroc a accéléré le rythme et l'ampleur de ses violations du cessez-le-feu et a brutalement réprimé la population sahraouie vivant dans les territoires occupés. Le Maroc a fait tout son possible pour perturber et faire dérailler le processus de paix conduit par l'ONU, notamment en refusant de prendre des mesures de confiance pour démontrer sa volonté d'avancer sur la voie politique. Ces menaces à la paix exigent une réponse claire du Conseil de sécurité et le Maroc doit être tenu responsable de ses actes.

Le Front POLISARIO réaffirme sa coopération sincère et constructive avec le Secrétaire général des Nations Unies et son Envoyé personnel, le Président Horst Köhler. Nous restons prêts à nous engager de manière constructive dans des négociations directes facilitées par l'ONU entre les deux parties. Il est donc impératif que le Conseil aille de l'avant de toute urgence pour renforcer le processus politique et faire en sorte que les prochaines étapes aboutissent à des résultats tangibles pour notre peuple et respectent pleinement son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance.

Pour de plus amples informations, prière de contacter M. Sidi Omar, Représentant du Front POLISARIO auprès des Nations Unies +1 (646) 248-1562 somar[at]polisarioun.org

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://tlaxcala-int.org/article.asp?reference=25936
Publication date of original article: 30/04/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=25937

 

Tags: Front POLISARIORASDConseil de sécurité ONUSahara occidental occupéOccupation marocaineDroit à l'autodétermination
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.