TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 25/08/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 CULTURE & COMMUNICATION 
CULTURE & COMMUNICATION / Un slogan, une explication : “le cachir” pour désigner les partisans de Bouteflika
Date of publication at Tlaxcala: 16/03/2019

Un slogan, une explication : “le cachir” pour désigner les partisans de Bouteflika

Fayçal Métaoui فيصل مطاوي

 

Une voiture se fraye un passage au milieu des manifestants contre Bouteflika. Sur son capot, un maga-rouleau de cachir sur lequel est inscrit un slogan en arabe : « L’époque du cachir, c’est fini ».

La scène se déroule, vendredi 15 mars, à Bordj Bou Arreridj, lors des manifestations contre le prolongement du quatrième mandat de Bouteflika. Des rouleaux de cachir ont également été brandis un peu partout lors des manifestations.

Le cachir, saucisson né en Algérie à base de viande de bœuf, est devenu, à la faveur du mouvement contre le 5e mandat, le symbole de ceux qui soutiennent le président Bouteflika.

L’expression « les mangeurs de cachir » désigne ceux qui soutiennent le régime en place. « A Alger, il n’y a pas de cachir » ont crié les manifestants lors des dernières marches.

Mais d’où vient cette expression ? Tout a commencé le 9 février 2019 lors du meeting organisé par le FLN à la Coupole au complexe sportif Mohamed Boudiaf à Alger pour appeler le président Abdelaziz Bouteflika à se présenter pour un autre mandat « dans l’intérêt de la stabilité de l’Algérie » et pour « poursuivre les projets de développement ».

Durant ce meeting, des sandiwichs de cachir sont distribués aux participants, venus de plusieurs régions du pays. Les images partagées rapidement sur Facebook ont contribué à créer une opinion contre « les mangeurs de cachir », assimilés à des « chiyatines » (brosseurs) du pouvoir.

La campagne contre les « mangeurs de cachir » sur les réseaux a eu un tel impact que le coordinateur du FLN, Muoad Bouchareb, a été contraint de réagir vivement. « Nos militants ne s’achètent pas avec un morceau de cachir, comme le prétendent certains manipulateurs », a-t-il dénoncé, le 2 mars, à Oran lors d’un meeting.

L’expression donne lieu à de nombreuses blagues sur les réseaux sociaux. « On nous a complexés. Je n’ose plus acheter du cachir alors que j’aime bien en manger », écrit par exemple un internaute. Le thème inspire les caricaturistes, notamment Dilem.

Les producteurs de cachir en Algérie préfèrent garder le silence face à ce qu’il apparait comme « une mauvaise publicité », mais les ventes de ce saucisson traditionnel connu par sa couleur rouge ne semblent pas avoir baissé dans les commerces.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_19921.jpg

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_19919.jpg

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_19920.jpg





Courtesy of TSA
Source: https://www.tsa-algerie.com/un-slogan-une-explication-le-cachir-pour-designer-les-partisans-de-bouteflika/
Publication date of original article: 16/03/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=25573

 

Tags: CachirPrintemps algérienAlgérie
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.