TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 17/07/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 IMAGE AND SOUND 
IMAGE AND SOUND / Affaire Battisti : les enjeux d'une extradition illégale camouflée en "expulsion"
Interview de José Bové, eurodéputé vert
Date of publication at Tlaxcala: 23/01/2019

Affaire Battisti : les enjeux d'une extradition illégale camouflée en "expulsion"
Interview de José Bové, eurodéputé vert

Jean-Jacques Régibier

 

L'ancien militant italien des "années de plomb", Cesare Battisti, vient d'être expulsé en Italie où il a été condamné par contumace à la prison à perpétuité. Le député européen José Bové (Verts-ALE) analyse les enjeux démocratiques de cette affaire politico-judiciaire qui dure depuis 40 ans.

Note de Tlaxcala : Cesare Battisti n'a pas été "extradé", vu que la législation bolivienne comme celles de presque tous les pays du monde, interdit l'extradition de personnes condamnées par contumace dans leur pays, en l'occurrence l'Italie, dernier pays de l'Union européenne à pratiquer les condamnations par contumace. Les Boliviens, conseillés par le ministre italien de la police, ont recouru à l'artifice  de l'équivalent de la reconduite à la frontière, la "salida obligatoria" (obligation de quitter le territoire), s'appliquant à toute personne entrée illégalement dans le pays. En outre, le ministre de l'Intérieur bolivien a proféré un énorme mensonge au lendemain de la remise de Battisti aux Italiens, prétendant que la demande d'asile de Battisti, déposée le 21 décembre, avait été rejetée le 26 décembre. Il n'a apporté aucune preuve de son affirmation. Bref, un acte caractérisé de forfaiture.





Courtesy of L'Humanitéhttps://www.humanite.fr/webtv
Source: https://www.humanite.fr/webtv
Publication date of original article: 18/01/2019
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=25151

 

Tags: Cesare BattistiBolivie-Italie-FranceDroits humainsItalietteUEropeEvo MoralesDouce France
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.