TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 21/07/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EUROPE 
EUROPE / À peine dix mille…
Gilets jaunes, Acte IV
Date of publication at Tlaxcala: 10/12/2018
Original: Apenas diez mil…
Chalecos amarillos, IVo Acto


À peine dix mille…
Gilets jaunes, Acte IV

Luis Casado

Translated by  Michel Uteau
Edited by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

« Dans la  guerre le nombre seul ne procure aucun avantage. N’avancez pas en vous reposant exclusivement sur le pouvoir militaire. »

Sun Tzu, stratège militaire chinois (VIème siècle avant JC)

Quand Christophe Castaner, le ministre de l’intérieur, annonce que les Gilets Jaunes “ viennent pour détruire et tuer”, il minimise l’importance des manifestants,  il les nie. « Les Gilets Jaunes sont à peine dix mille dans tout le pays, une partie d’entre eux est radicalisée. » Bon, bon, bon.

Pour leur faire face ce samedi, Castaner a mobilisé 89 000 gendarmes et autres forces répressives. Trois divisions ! Du jamais vu ! A tel point qu’un haut gradé a déclaré que, si ça se trouvait, il n’y aurait pas des casques pour tous. A Paris les 4 700 policiers du samedi précédent sont devenus 8 000, appuyés par 15 véhicules blindés.

Les Gilets Jaunes n’avaient pas besoin de paralyser la France, c’est maintenant ce gouvernement de ministres traumatisés par la version gore du film « Paris brûle-t-il ? » qui s’en charge.

Par ordre d’enhaut tous les grands musées et tous les sites touristiques ont été fermés : Tour Eiffel, Louvre, Panthéon, Sainte Chapelle, Musée de l’Homme, Notre-Dame, etc...Quarante stations du métro et du RER aussi, ainsi que les fameux t grands magasins à commencer par le Printemps et les Galeries Lafayette. Aussi les théâtres : des dizaines de spectacles ont été annulés. Le match de Ligue 1 Paris-Saint-Germain /Montpellier, a été remis à plus tard (Buenos Aires n’a pas l’exclusivité de la chose)

Deux précautions valant mieux qu’une, au petit matin, la police a arrété plus de trois cents personnes supposées pouvoir devenir des manifestants. Tous les tronçons stratégiques des autoroutes sillonnant le pays ont été fermés à la circulation. Les autobus transportant les Gilets Jaunes à Paris ont été inspectés sur leur lieu de départ et retardés de plusieurs heures : chaque passager étant soumis à une fouille au corps complète. La police avait l’ordre de considérer les lunettes de natation, les flacons de sérum physiologique, les masque de papier comme “armes”.

Au Puy-en-Velay, petite ville du Sud de la France, la Préfecture avait été partiellement incendiée le samedi précédent. Cette fois, dans la matinée, les Gilets Jaunes sont arrivés jusqu’aux portes du bâtiment pour offrir des roses aux policiers en faction. À Marseille une foule de manifestants portant gilet s’est agenouillée les mains sur la tête en signe de solidarité avec les lycéens traités, la veille, comme des prisonniers de guerre.

La diabolisation des Gilets Jaunes n’a pas fonctionné. Leur détermination s’amplifie. Les mesures que le gouvernement leur a proposées comme on lance un os  à un chien, n’ont convaincu personne.. Sociologues et autres devins des sciences sociales élucubrent des théories fumeuses sur le pourquoi du comment. Une mère qui manifestait sur un rond-point leur a apporté une explication : «  Il y a des jours où, moi, je en mange pas pour permettre à mes enfants de manger »...Cela n’effleure même pas la tente du cervelet (tentorium cerebelli) de “ceux qui savent”.

Une autre mère raconte que son fils de six ans a perdu une dent. La tradition veut que  l’on glisse une pièce de monnaie sous son oreiller pour  que  “la petite souris” remplace la dent.

«  Mon fils, raconte cette femme, m’a porté la pièce en se levant et en me disant : ”Maman, c’est pour toi, pour acheter à manger!” Est-ce normal, demande-t-elle, qu’un gamin de six ans ait conscience de la misère qui nous accable ? »

Les Gilets jaunes n’espèrent déjà plus rien d’Emmanuel Macron qui a annoncé un discours pour ce lundi. Le roitelet offrira de belles paroles à ses sujets. Que va-t-il pouvoir annoncer alors que partout en France les Gilets Jaunes crient “Macron démission!” ?

Un député macroniste, un transfuge qui renifle le désastre et prépare son nouvel atterrissage en terrain sûr, déclare qu’avoir supprimé l’impôt de solidarité sur les fortunes (ISF) à été une erreur grossière. Un cadeau de six milliards d’euros aux  super-millionnaires qui, aux dires de Macron, allaient l’investir dans la production en créant les emplois qui manquent, mais cet argent a été investi dans la spéculation boursière ou déposé dans des paradis fiscaux.

L’ISF touchait 343 000 Français sur une population de 67 millions d’habitants soit 0,5% d’entre eux. Son mode de calcul était si généreux qu’une bonne partie des milliardaires ne le payait pas. L’optimisation fiscale, vous savez ce que c’est ? Les “niches fiscales” qui permettent de baisser le montant de ses impôts se comptent par centaines ! Entre autres l’achat de yachts qui ensuite naviguent dans les eaux des Antilles françaises ou ont leur port d’attache en pays accueillants (Malte). La liste des experts fiscaux qui offrent leurs services sur internet est interminable. Les annonces sont du type : « C’Est simple. C’est souple. C’est sûr. C’est légal. C’est Prosper…...PROOOOSPER vous aide à réduire vos impôts… »

A quoi sert un Parlement qui élabore et vote des lois qui exonèrent les riches d’impôts ? Et comme si ce n’était pas assez, la fraude fiscale des grandes entreprises, de source officielle, atteint les 100 milliards d’€.

Jusqu’à 15 heures à Paris, samedi 8 Décembre, « la situation était sous contrôle », clamait un haut gradé de la police.

C’est sérieux ?

Emmanuel Macron devrait savoir -ce n’est pas sûr - que, son trône pourrait à tout moment se transformer en siège éjectable.

C’est ce que disent les Gilets Jaunes, comptés un à un, avec application, par le Ministre de l’Intérieur : « Dix mille ». Parole de Castaner !

 

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://madmimi.com/p/f2766d?fe=1&pact=20104439-148658632-4158025400-b689015a3572ace7595ba655ebe90ac505602f6f
Publication date of original article: 08/12/2018
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=24883

 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.