TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 23/05/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EUROPE 
EUROPE / Gorleben est partout ! Arrêt immédiat de toutes les centrales nucléaires !
Date of publication at Tlaxcala: 11/11/2010
Original: Gorleben ist überall - Sofortige Stilllegung aller Atomanlagen!
Translations available: Svenska 

Gorleben est partout ! Arrêt immédiat de toutes les centrales nucléaires !

Manfred Zieran
Jutta Ditfurth


Translated by 
Edited by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

 

Francfort, le 10 novembre 2010
 
Bonjour,
 
La nuit dernière (du 9 au 10 novembre) juste après notre retour de Gorleben où nous avons passé 5 jours, nous avons déposé la proposition de motion suivante au conseil municipal de Francfort. La prochaine assemblée des élus se tiendra demain jeudi 11 novembre au Römer (Hôtel de Ville de Francfort).

Manfred Zieran
Conseiller municipal du groupe ÖkoLinX (Gauche écologiste)-Liste antiraciste
Jutta Ditfurth
Collaboratrice bénévole du groupe ÖkoLinX (Gauche écologiste)-Liste antiraciste 

 

Arrêt immédiat de toutes les centrales nucléaires ! 

Proposition de motion

 
L’Assemblée des élus de la ville de Francfort-sur-le-Main se félicite de la résistance multiforme opposée au transport Castor dans le Wendland (région de Gorleben), qui est allée du sit-in sur les routes et rails de chemin de fer jusqu’à l’encastrement dans le béton sur ces mêmes voies, en passant par leur empierrement, les veilles citoyennes, descentes en rappelde ponts et d’arbres, des barrages de tracteurs et des manifestations.
 
Étant donné le vaste mouvement d’opposition et de résistance au transport Castor, qui a réussi à le retarder plus longtemps que jamais auparavant, l’Assemblée des élus de Francfort demande au gouvernement fédéral CDU-FDP non seulement de revenir sur la prolongation de la durée de vie des réacteurs mais aussi de renoncer sur le champ à son programme nucléaire et de mettre immédiatement tous les réacteurs à l’arrêt.
 
 
 De plus, l’Assemblée des élus demande aussi bien au gouvernement du land qu’à celui e la République fédérale, tous deux CDU-FDP l’arrêt immédiat de la       centrale de Biblis, nocive pour la santé des habitants de la région, qui met leur vie en danger et produit une quantité supplémentaire de déchets hautement radioactifs.
 
 
Contraindre par les armes à utiliser l’énergie nucléaire revient à faire fi de la démocratie. L’Assemblée s’élève avec véhémence contre le discrédit que l’on cherche à jeter sur les actions antinucléaires et les blessures ciblées infligées par la police aux manifestant-e-s par exemple au moyen de grenades aux gaz de combat (CN et CS), ces actes étant en outre minimisés et ramenés à de simples « mesures policières de prévention » (voir par exemple la conférence de presse donnée le 9 novembre dernier par le chef de la police de Lunebourg et le Ministre de l’Intérieur de Basse-Saxe). L’Assemblée des élus condamne l’emploi très douloureux de la bombe au poivre dans les yeux et au visage des manifestants. Cet emploi a déjà causé la mort de trois personnes en Allemagne. Nous récusons également avec la plus grande énergie l’emploi de chiens et de chevaux comme arme policière. Dans le Wendland une manifestante a eu l’épaule fracassée par un cheval de la police. L’utilisation de gaz CN et CS ainsi que de bombes au poivre et de matraques a causé à elle seule 950 blessures oculaires, 16 fractures, 29 éclatements du cuir chevelu et 3 traumatismes crâniens (Frankfurter Rundschau et taz du 9 novembre), les policiers ont fracturé les mains de quelques personnes à coup de matraques. Tant que les caméras étaient présentes, la dispersion des manifestants se passait de manière ostensiblement pacifique, mais il en a été tout autrement dès qu’il n’y avait plus de caméras. Bref, la police a mené les médias en bateau et un grand nombre de tourments et d’infliction volontaire et parfois véritablement sadique de souffrance ont déjà été documentés.
 
L’encerclement pendant plusieurs heures de manifestant-e-s en pleine nature, et par des températures inférieures à 0°, est anticonstitutionnel. Que l’on qualifie cette mesure de « garde à vue » ne change rien au problème. Les manifestant-e-s n’ayant jamais été traduits en justice, il s’agit de « violation délibérée du droit ». L’Assemblée des élus attend de la police que celle-ci agisse exclusivement dans un cadre légal, de manière proportionnée et surtout avec retenue.
 
Motivation :
 
Va de soi. On ne peut rien faire pour ceux qui ne comprennent pas.
 

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://www.oekolinx-arl.de
Publication date of original article: 09/11/2010
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=2368

 

Tags: AllemagneEuropeUnion européenneTransports CastorGorlebenMouvements civiquesRésistance non-violenteViolences policièresMouvements anti-nucléairesÖkoLinX
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.