TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 21/11/2018 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EDITORIALS & OP-EDS 
EDITORIALS & OP-EDS / Référendum en Équateur
Date of publication at Tlaxcala: 02/02/2018
Original: Referendo en Ecuador

Référendum en Équateur

Various Authors - Autores varios - Auteurs divers- AAVV-d.a.

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

par Atilio A. Boron, Stella Calloni, Theotônio dos Santos et Fernando Buen Abad Domínguez

Le dimanche 4 février, les citoyens équatoriens devront se rendre aux urnes pour voter lors d'un référendum convoqué par le gouvernement, en violation flagrante des règles constitutionnelles, pour décider si l'un de leurs plus illustres fils, Rafael Correa Delgado, sera définitivement banni de la vie politique nationale. C'est là, et pas ailleurs, l'objectif du référendum, une question qui doit être camouflée par l'incorporation d'autres questions pour empêcher que l'attaque ad hominen du gouvernement de Lenín Moreno contre son prédécesseur soit clairement visualisée. Il va sans dire que l'élimination de Correa Delgado du paysage politique équatorien est une vieille aspiration de la droite que le président actuel a étonnamment adoptée comme sienne.

Este domingo 4 de febrero del 2018 se realizará la consulta popular y referendo propuesto por el presidente Lenín Moreno

Cette action ne peut et ne doit pas rester tue face à l'immoralité qui consiste à condamner à un ostracisme politique perpétuel  l'un des meilleurs présidents de l'histoire équatorienne, qui a mis fin à une période d'extrême instabilité politique, économique et sociale, et  un homme profondément attaché à la nécessité de promouvoir l'unité de Notre Amérique.

L'Équateur est actuellement un pays soumis pour la communication à l'oligarchie médiatique, qui agit avec la complaisance d'un gouvernement qui a choisi, de façon suicidaire, de laisser la gestion de la communication sociale aux mains des grandes entreprises médiatiques. Dans ces conditions, la possibilité qu'une population mal informée et manipulée par les médias puisse répondre de manière positive à la consultation officielle et mettre un terme à la vie politique de l'ancien Président Correa Delgado est une source de profonde consternation pour toutes les forces progressistes et de gauche d'Amérique latine et des Caraïbes. C’est à sa clarté idéologique, à son attachement aux idéaux des pères fondateurs de la Grande Patrie, à son authentique vocation latino-américaine, que nous devons des décisions fondamentales pour la marche de nos peuples vers leur Deuxième Indépendance Définitive.

En accord avec ces sources d'inspiration, il a offert  son pays comme  siège de l'Unasur, fournissant à cette institution (aujourd'hui punie par la réaction de droite qui prévaut dans plusieurs pays de la région) des installations magnifiques au milieu du monde. Il a également eu le courage d'exiger le départ des troupes US de la base de Manta et a rendu un immense service, inestimable, à la cause de la liberté de la presse et d'expression à l’échelle mondiale en offrant l'asile diplomatique à Julian Assange dans l'ambassade de l'Équateur au Royaume-Uni.

Au cours de son gouvernement, l'Équateur a été un point de référence pour tous les mouvements et toutes les forces sociales qui, dans les cinq continents, recherchaient un meilleur destin pour leur peuple. Rafael Correa Delgado a été un dirigeant qui a résisté farouchement aux attaques brutales des classes dirigeantes de son pays et de l'empire US, qui n'ont épargné aucun recours, légal ou illégal, pacifique ou violent, pour faire échouer son gouvernement, et n’y ont pas réussi. Une victoire possible du oui à la deuxième question du référendum condamnerait l'Equateur à se passer, pour toujours, de la contribution de sa figure politique la plus importante des 50 dernières années et d'un président qui a terminé ses 10 ans de gouvernement avec un taux d'approbation de 62 pour cent malgré les effets déstabilisants de la chute des prix internationaux du pétrole et les coûts énormes de la reconstruction après le tremblement de terre de 2016 qui a dévasté la province de Manabí.

Un dirigeant immensément populaire, à l'intérieur et à l'extérieur de l'Équateur, qui a changé définitivement et définitivement son pays, risque aujourd'hui  d'être banni pour toujours de la vie politique équatorienne. Cela serait une perte pour  l'Equateur, pour nous tous Latino-Américains et Caribéens.

Nous appelons les Équatoriennes et  Équatoriens à réfléchir pour ne pas commettre une erreur aussi gigantesque et laisser ouverte la possibilité que le citoyen Rafael Correa Delgado continue d'être un protagoniste actif de la vie politique de ce pays et de toute Notre Amérique.

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://www.jornada.unam.mx/2018/02/01/opinion/020a2pol
Publication date of original article: 01/02/2018
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22603

 

Tags: Référendum constitutionnelRafael CorreaLenín MorenoÉquateurAbya Yala
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.