TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 16/07/2018 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UMMA 
UMMA / Terrorisme : déplacer le regard, changer le discours, établir un polylogue
Date of publication at Tlaxcala: 01/01/2018
Original: Ci vuole un polilogo sul terrorismo "islamico"
Translations available: Deutsch  Español  English  فارسی 

Terrorisme : déplacer le regard, changer le discours, établir un polylogue

Milena Rampoldi ميلينا رامبولدي میلنا رامپلدی Милена Рампольди

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Le discours sur le terrorisme de matrice « islamique » ou « islamiste » doit de toute urgence se transformer en polylogue, en un discours auquel prennent part tous les acteurs présents sur le terrain. Et ce sont surtout les musulmans qui devraient communiquer au monde ce que signifie pour eux le terrorisme « islamique », au lieu de continuer à se distancier de lui, sans le définir, en disant simplement « ce n’est pas moi ».

islamart

 Distorsion de l'islam, par Ossama Hajjaj

Le terrorisme doit être vu non seulement comme un phénomène idéologique, mais aussi comme l’expression du terreau sociologique et nihiliste sur lequel il naît, végète et se transforme. Le discours sur le terrorisme doit avant tout impliquer un polylogue sur des phénomènes qui sont terroristes mais ne sont pas définis comme tels. Et de ce point de vue, ce qu’on appelle le terrorisme de matrice islamiste devient un phénomène d’antiterrorisme, e frustration, de colère, de réaction violente et aveugle, dirigé contre des phénomènes terroristes au sens large comme le colonialisme, le néoimpérialisme, le militarisme du capital et le sionisme contemporains.

Le polylogue sur le terrorisme fournit le paradigme scientifique idéal pour commencer à comprendre le lien entre terrorisme, violence, justification de la violence et nihilisme, qui n’ont rien à voir avec le noyau idéologique des religions mondiales. Comme le terrorisme bouddhiste de l’État du Myanmar n’a rien à voir avec Bouddha et son message, comme le colonialisme chinois au Tibet et en Ouïghouristan n’a rien à voir avec le message de Confucius, comme le sionisme violent de l’État d’Israël n’a rien à voir avec le message éthique du judaïsme et des tables de la loi de Moïse, Islam et terrorisme n’ont rien à voir l’un avec l’autres, même si ceux qui commettent des actes terroristes au nom d’Allah croient vraiment faire partie de l’Islam et donc être musulmans.

Le terrorisme signifie l’intention d’éliminer l’autre, de tuer des civils d’un autre groupe, même au sein de la même religion, comme on l’a vu récemment à Kaboul, avec l’attentat contre un centre d’études chiite (donc un terrorisme sunnite ?), de lutter de manière aveugle contre l’impérialisme, en manipulant le jihad coranique, pour le transformer en une guerre nihiliste, avec du matériau fourni par les mêmes impérialistes.

Le terrorisme me semble être un grand dragon qui se brûle la queue : il est fomenté par le dragon impérialiste qui fournit les armes, mais le petit dragon qui croit combattre au nom d’Allah ne voit pas le grand dragon qui projette son ombre sur lui, et, au lieu de lutter contre lui, il se brûle sa propre queue.

Le terrorisme islamique équivaut à un nihilisme homicide et surtout suicidaire pour le monde entier : les impérialistes croient pouvoir fomenter l’islamophobie en identifiant Islam et terrorisme ; les trafiquants d’armes transforment le capital virtuel de la bourse en armes à empoigner et en mines sur lesquelles des enfants sautent dans les villages du lointain Afghanistan. Certains musulmans croient y voir la lutte anti-impérialiste par excellence et ne comprennent pas qu’en fin de compte ceux qu’ils admirent ont tué Allah et tirent dans le vide. Et le sionisme identifie le terrorisme islamique comme un moyen de justifier éternellement le blocus de Gaza, le colonialisme pour créer Eretz Israel et pour créer un dragon musulman antisémite dévorant l’État colonial d’Israël, qui a donc besoin de nouveaux colons et de nouvelles armes pour ne pas se faire jeter à la mer.

Il pourra vous paraître étrange que j’aie une telle confusion quand on me demande de parler du terrorisme islamiste, mais sans un polylogue partant de telles idées, nous ne sortirons pas de ce terrorisme « islamiste » pour lutter pour la justice et les valeurs de la tolérance et de la paix juste.





Courtesy of Tlaxcala
Source: https://promosaik.blogspot.com/2018/01/ci-vuole-un-polilogo-sul-terrorismo.html
Publication date of original article: 01/01/2018
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22353

 

Tags: TerrorismeIS/ISIS/DaeshDistorsion de l'IslamMusulmansPolylogue
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.