TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 15/12/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EDITORIALS & OP-EDS 
EDITORIALS & OP-EDS / Trump à Jérusalem : bombe à neutrons ou pétard mouillé ?
Date of publication at Tlaxcala: 07/12/2017
Translations available: Italiano  Español 

Trump à Jérusalem : bombe à neutrons ou pétard mouillé ?

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Le matamore qui squatte la Maison Blanche a encore fait des siennes : il vient d’annoncer qu’il va reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Les réactions ne se sont pas fait attendre, de Ramallah à Gaza, d’Amman à Jendouba (Tunisie). Comme par magie, les « Arabes » se sont réveillés. Les Arabes, depuis un siècle, n’arrêtent pas de se réveiller, pour ensuite se rendormir, en attendant la prochaine occasion de se réveiller. Imaginez : la Ligue Arabe va peut-être tenir une « réunion d’urgence » samedi ou dimanche. On va voir ce qu’on va voir.

steve bell trump jerusalem

Mais bon sang de bonsoir, ça fait cinquante ans que Jérusalem fait office de capitale d’Israël, du moins sa partie occidentale ! Que changerait le déplacement de l’ambassade US de Tel Aviv vers Al Qods ? Ce serait un symbole, me répondra-t-on. D’accord, alors continuez à vous exciter contre les symboles et surtout, ne vous occupez pas de la réalité. L’ensemble des dirigeants arabes ont trahi le peuple palestinien depuis presque un siècle, et l’ensemble de leurs peuples ont de fait encaissé cette trahison sans trop de scrupules. Quelques rodomontades de députés nationalistes arabes ou islamistes par-ci par-là ne changeront rien à cet état de choses.

Il n’y aura sans doute pas de nouvelle intifada, juste trois petits jours de rage décidés par les salonnards de Ramallah, le temps d’un week-end un peu prolongé. Le peuple palestinien s’est fait entuber à Oslo et il a compris la leçon. Il n’y aura pas non plus deux États vivant harmonieusement côte à côte en terre de Palestine. Il n’y aura qu’un seul État, l’État « juif » où les juifs seront minoritaires et finiront bien par se plier à la volonté de la majorité ou à faire comme le million de leurs semblables qui ont déjà voté avec leurs pieds et sont allés vivre ailleurs.

Le matamore de la Maison Blanche entrera sans doute dans  l’histoire comme celui qui a accéléré de manière décisive la fin définitive de l’État « juif ».





Courtesy of Basta!يكفي
Source: https://bastayekfi.wordpress.com/2017/12/07/trump-a-jerusalem-bombe-a-neutrons-ou-petard-mouille/
Publication date of original article: 07/12/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=22212

 

Tags: Jérusalem/Al QodsPalestine/IsraëlTrumpUSAUn seul État pour tous
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.