TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 24/08/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 LAND OF PALESTINE 
LAND OF PALESTINE / L’approche “apolitique ” de la crise de l’eau en Palestine
Date of publication at Tlaxcala: 12/08/2017
Original: المقاربة “اللاسياسية” لأزمة المياه في فلسطين
Translations available: English 

L’approche “apolitique ” de la crise de l’eau en Palestine

Muna Dajani منى دجاني

Translated by  J. Ch.

 

Plus tôt ce mois-ci, Israël et l’Autorité Palestinienne (AP) ont annoncé un nouvel accord par lequel Israël vendra aux Palestiniens 33 millions de mètres cubes d’eau désalinisée de la Mer Rouge par an, avec 10 millions de mètres cubes transférés dans la Bande de Gaza et le reste en Cisjordanie.

Cet accord masque le fait que la Palestine subit une crise de l’eau d’origine humaine, plutôt que naturelle. Les responsables gouvernementaux, la communauté internationale, les agences de donateurs et même la littérature universitaire décrivent le manque de ressources en eau de la Palestine comme une conclusion prévue – résultat des conditions climatiques de la région. Ce que ces récits négligent dans leur approche, c’est que le manque d’eau en Palestine est une construction sociale et politique qui camoufle la façon dont Israël pérennise son hégémonie sur les ressources en eau, provoquant une grave inégalité d’approvisionnement en eau pour les Palestiniens.

Pendant des décennies, Israël a proposé des solutions technologiques pour combler ce manque, telles que des usines de désalinisation, le traitement et la réutilisation des eaux usées. Les donateurs internationaux ont joué un rôle majeur dans le renforcement de cette approche israélienne. Ces solutions sont liées à la croyance que la science, la technologie et les infrastructures seront l’assurance que l’eau ne sera plus une source de discorde, de conflit et même de guerre. Mais ces solutions fournies par la technologie négligent les éléments sociaux, politiques et culturels de l’eau.

 

"L'eau est un droit humain", fresque murale du Maia Mural Project à Gaza

Cela ne veut pas dire que les avancées technologiques dans le domaine de l’eau ne sont pas essentielles pour le développement des sociétés. En réalité, l’aménagement de sources d’eau supplémentaires est nécessaire pour s’adapter à l’accroissement des populations, particulièrement face aux effets du changement climatique. Mais dans le cas d’Israël et de la Palestine, ces technologies ont intégré des motivations et des utilisations politiques. En vérité, nous devons demander : Comment Israël bénéficie-t-il de ces avancées technologiques tout en maintenant son contrôle coercitif sur l’eau de la Cisjordanie, sans parler de sa responsabilité dans la crise de l’eau dans la Bande Gaza ? Les Palestiniens peuvent-ils se fier au potentiel de la technologie pour accroître leur accès à l’eau dans le contexte de l’occupation ?

Cette note politique examine en fait comment les innovations technologiques israéliennes fonctionnent dans un contexte de vol systématique des ressources en eau qui affaiblit les efforts des Palestiniens pour obtenir les droits à l’eau et la répartition équitable des sources d’eau. Elle souligne particulièrement le rôle des donateurs internationaux dans la consolidation de cette situation et elle propose des recommandations sur ce que les Palestiniens peuvent faire pour défier le statu quo et obtenir les droits à l’eau qui leur sont dus.

Lire la suite





Courtesy of Agence Médias Palestine
Source: http://minu.me/e98h/p
Publication date of original article: 30/07/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=21213

 

Tags: Crise de l'eauOccupation sionistePalestine/Israël
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.