TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 23/06/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 UMMA 
UMMA / La réponse de l’Iran à l’attaque de Daech : « Et alors ? »
Date of publication at Tlaxcala: 09/06/2017
Original: Iran’s response to ISIL attack: Haha, that was nothing

La réponse de l’Iran à l’attaque de Daech : « Et alors ? »

Ramin Mazaheri رامین مظاهری

Translated by  Salah Lamrani صالح العمراني

 

Donc Daech prétend avoir réalisé sa première attaque en Iran. La réponse en Iran semble être : « Et alors ? »

Un homme armé dans la parlement à Téhéran, le mercredi 7 juin 2017. Photo Omid Vahabzadeh/Fars News Agency

 

Malgré le fait que l’attaque soit survenue près de l’aéroport international de Téhéran, il n’y a eu aucune perturbation des vols. Les citoyens ont été invités à ne pas prendre le métro, mais il n’y a eu aucune fermeture ou blocage. Il n’y a pas eu de loi martiale. Pas même la déclaration d’un état d’urgence. Aucune liberté civile n’a été restreinte. Aucun Patriot Act n’est en cours d’élaboration. Il n’y a pas eu d’élargissement des pouvoirs de l’exécutif.

Malgré une attaque survenue près du Parlement, les législateurs ont continué à vaquer à leurs occupations, alors même que des échanges de coups de feu avaient lieu dans les bâtiments avoisinants. La diffusion en direct de la séance parlementaire n’a même pas été interrompue.

Des politiciens assez courageux, hein ? Je suppose que leurs électeurs se disent qu’ils ont fait un bon choix.

(Les gens pensent qu’il est si courageux d’aller en guerre l’arme au poing : mais il est beaucoup plus difficile d’être ce gars qui porte seulement un drapeau – tout ce qu’ils ont, c’est la croyance et l’abnégation.)

Les commentateurs étrangers parlent de la façon dont l’Iran a finalement été ciblée avec succès par Daech, comme si nous [Iraniens] devions avoir peur maintenant.

C’est vraiment improbable.

La raison est simple : la plupart des Iraniens d’aujourd’hui ont combattu, survécu ou grandi pendant la guerre traditionnelle la plus mortelle jamais menée entre les armées régulières de pays en développement – la guerre Iran-Irak de 1980-1988.

Peut-être qu’il s’avèrera que j’ai tort, car j’écris ceci seulement quelques heures après que l’attaque ait été neutralisée, mais j’en doute. Je connais l’Iran et je suis persuadé que les terroristes ne gagneront pas en nous effrayant et nous acculant à vivre de manière soumise.
 
Donnez-leur du temps et je prédis que les commentateurs occidentaux finiront par admettre leur incompréhension face au fait que le gouvernement iranien n’utilise pas cet acte terroriste comme moyen d’accroître son propre pouvoir et de contrôler la population – après tout, ils ont été si incroyablement efficaces !

Cette attaque aide l’Occident à montrer à quel point ses réponses sont disproportionnées
 





Courtesy of Sayed Hasan
Source: http://thesaker.is/irans-response-to-isil-attack-haha-that-was-nothing/
Publication date of original article: 07/06/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20691

 

Tags: Attaques Daech IranDjihadistesIran
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.