TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı

 23/07/2019 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 ABYA YALA 
ABYA YALA / Permis de tuer
Date of publication at Tlaxcala: 07/06/2017
Original: Licencia para matar

Cronopiages
Permis de tuer

Koldo Campos Sagaseta

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Le premier permis  (The Eiger Sanction) fut réalisé en 1975 par Clint Eastwood qui y joua lui-même le rôle principal.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_16138.jpg

Le deuxième permis (Licence to kill) fut réalisé par John Glen en 1989 avec  Timothy Dalton dans le rôle de  James Bond.

Le troisième permis de tuer est réalisé par le gouvernement US à travers un de ses cartels du crime (la CIA), il se tourne au Venezuela mais ce n’est  pas un film. Parmi ses protagonistes  on compte, entre autres acteurs, les grands médias et quelques centaines de sicaires  bien rémunérés connus comme «jeunes protestataires », qui se consacrent à la construction  de barricades dans les rues, à piller et incendier des bâtiments dans ce que les médias appellent des « manifestations populaires », à  assassiner des Vénézuéliens dans des événements que les médias manipulent à leur convenance,  et dont le but est de provoquer le chaos dans le pays pour justifier l'intervention étrangère réclamée par la soi-disant opposition . Dans le dernier épisode les sicaires ont tué  le juge vénézuélien Nelson Moncada, auquel ils ont également volé ses effets personnels. Le magistrat, qui avait ratifié la condamnation du chef putschiste Leopoldo López, a été intercepté en essayant d’éviter  un barrage routier à Caracas et abattu. Les grands médias n’ont pas censuré l'assassinat du juge, ils n’en ont même pas parlé. Si l'opposition et ses hommes de main ont  un permis de tuer, les grands médias ont un permis de mentir.

 

(euskal presoak-euskal herrira)





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://cronopiando.com/blog/2017/06/06/licencia-para-matar/
Publication date of original article: 06/06/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20683

 

Tags: Opposition de merdeContre-révolutionVenezuelaAbya Yala
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.