TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 23/07/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / Tunisie : le ministère de la Défense menace les protestataires de Tataouine
Date of publication at Tlaxcala: 22/05/2017
Original: تونس.. تحذير للمحتجين في تطاوين من التصادم مع قوات الأمن

Tunisie : le ministère de la Défense menace les protestataires de Tataouine

Anadolu Ajansı/Agency وكالة الأناضول للأنباء

 

Dernières nouvelles: Lundi matin, les forces de "sécurité" ont attaqué le campement d'El Kamour et brûlé les tentes. Les jeunes ont ensuite attaqué le commissariat de police. Un jeune a été tué, écrasé par une voiture de police. Il y a de nombreux blessés. L'hôpital régional de Tataouine a lancé un appel à l'aide pour faire face à l'afflux de blessés.-Tlaxcala

Suivez les événements en direct sur Radio Tataouine


Le ministère tunisien de la Défense a mis en garde dimanche contre les dommages physiques que pourraient subir les protestataires au cas où ils tenteraient d'accéder aux installations pétrolières sous la protection de l’armée.

Le ministère tunisien de la Défense a mis en garde les protestataires, dans le gouvernorat de Tataouine (sud-est), contre tout affrontement avec les unités de la garde nationale et de l’Armée, en cas de tentative d’accès aux installations pétrolières, dans la région de Kamour.

Telle a été la teneur d’un communiqué diffusé par le ministère tunisien, hier dimanche.

« Tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires, conformément aux dispositions de la loi en vigueur », a indiqué le ministère cité par l’agence de presse tunisienne officielle TAP.

Le communiqué, a, en outre, mis en garde contre les dommages physiques que peuvent subir les protestataires, en cas de recours à la force, d’agression de militaires ou d’accès forcé aux installations pétrolières sous la protection de l’Armée.

Des manifestants avaient fermé, samedi, la station de pompage du pétrole dans la région de Kamour, à Tataouine, pour réclamer des emplois au sein de la compagnie pétrolière active dans la zone.

De son côté, le ministère de la Défense a affirmé avoir fait recours, jeudi, à un spécialiste pour réduire provisoirement la pression dans l’unité de pompage du pétrole, en raison de la tension qui sévissait dans la région.

Le pompage pétrolier a repris dimanche son rythme habituel, a noté la même source.

« Les installations pétrolières dans la zone de Kamour sont actuellement sous la protection d’unités de l’armée et de la Garde nationale », a relevé le communiqué.

Selon le correspondant d’Anadolu, des unités sécuritaires tunisiennes ont bouclé la périphérie de la station de pompage, tandis que des centaines de manifestants ont défilé, la nuit dernière, appelant au retrait des forces de sécurité.

Dans le même contexte, le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, a déclaré, dimanche soir, que son gouvernement n’hésitera pas à répondre aux protestataires qui entravent la production dans les entreprises publiques vitales.

A noter que le président Beji Caid Essebsi, avait annoncé, il y a une dizaine de jours, que l'armée sera chargée d’assurer la protection des zones de production de phosphate, de pétrole et de gaz.





Courtesy of  Agence Anatolie
Source: http://bit.ly/2q2iKEZ
Publication date of original article: 22/05/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20556

 

Tags: Sit-in El KamourTataouineRépressionMouvements sociauxGaz & pétroleTunisieBiens communsRévoltes logiques
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.