TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 20/09/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / 40 ans après, la faim va-t-elle provoquer une seconde révolte du pain en Égypte ?
Date of publication at Tlaxcala: 13/03/2017
Original: هل ينذر الجوع بانتفاضة ثانية للخبز في مصر؟
Translations available: Español  Italiano 

40 ans après, la faim va-t-elle provoquer une seconde révolte du pain en Égypte ?

Samia Allam سامية علام

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Les pauvres d'Égypte se sont réveillés avec une mauvaise surprise: ils n'allaient pas pouvoir obtenir la ration de pain (cinq pains par personne) consentie par leurs cartes de rationnement.

 

On a commencé à parler le 6 mars de la crise qui a éclaté le 7, quand la rumeur a commencé à circuler que la ration par personne pourrait être réduite de cinq à trois pains, ce qui a été démenti par le ministère de l'Approvisionnement et du Commerce intérieur, quand il s'est rendu compte de l'impopularité d'une telle mesure.

Mais le ministère a réduit le quota de farine reçue par les boulangeries  qui distribuent du pain aux citoyens, ce qui a réduit leur production à  produisent maintenant seulement 500 pains par jour au lieu de 3000 auparavant. À la suite de cette mesure, les propriétaires de boulangeries dans certaines provinces ont cessé de distribuer les quotas de pain auxquels donnent droit les cartes de rationnement, ce qui a amené les gens à protester dans la rue et sur les places.

Des voitures de police ont procédé à des  distributions des pains à la foule en colère et certains députés d'Alexandrie ont fait de même parmi leurs électeurs, mais les manifestants ont continué à couper les routes.

 

La mobilisation a contraint le ministre de l'Approvisionnement et du commerce intérieur à tenir  une conférence de presse au cours de laquelle il a assumé que la décision était la sienne et a promis d'annuler la mesure immédiatement.

Ce qui est arrivé nous rappelle les émeutes du pain des 18 et 19 janvier 1977 à l'époque du défunt président Anouar el-Sadate, quand il y eut de grandes manifestations de secteurs de la population affectés par la hausse des prix de la plupart des produits de base. L'armée était intervenue et avait violemment réprimé les manifestations.

Le pain est très important pour les Égyptiens et est la base de leur alimentation. De fait, ils l'appellent la «vie» car il est essentiel à leur survie.

 http://tlaxcala-int.org/upload/gal_15567.jpg

"Pain: interdit de photographier ou d'approcher"-Dessin d'Anouar pour Masri El Youm





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://bit.ly/2nlExCL
Publication date of original article: 08/03/2017
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20068

 

Tags: FaimRévolte du painÉgypte
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.