TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 19/10/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 AFRICA 
AFRICA / Brahim Saika, militant de la Coordination des chômeurs sahraouis, torturé à mort par la police marocaine
Date of publication at Tlaxcala: 18/04/2016
Original: Muere el sindicalista y preso político saharaui Brahim Saika después de ser torturado y pasar varios días en huelga de hambre
Translations available: English  Italiano 

Brahim Saika, militant de la Coordination des chômeurs sahraouis, torturé à mort par la police marocaine

Delegación Saharaui para España

Translated by  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

Le prisonnier politique sahraoui Brahim Saika est mort ce vendredi 15 avril dans un hôpital d'Agadir (Maroc), après un coma de quelques jours. Il avait été arrêté arbitrairement et torturé au commissariat de police de Guelmim (Goulimine).

Brahim Saika, diplômé universitaire avec un master en sociologie, était l'un des dirigeants de la Coordonation des chômeurs sahraouis; il avait été arrêté le 1er avril en sortant de son domicile dans la ville de Guelmim. Son arrestation a eu lieu alors qu'il tentait de mener une manifestation pacifique pour attirer l'attention sur la situation des chômeurs sahraouis. Il a été immédiatement emmené au commissariat de police où il a été torturé pendant des heures. Brahim a alors décidé de commencer une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements auxquels était soumis et qui sont la routine dans le traitement des prisonniers politiques sahraouis.

Quelques jours plus tard, le 6 avril, sa santé s'était tellement détériorée qu'il a été admis dans un état sérieux à l'hôpital  de  Guelmm, avant d'être transféré à l'hôpital provincial d'Agadir. Il y est resté dans un état d'extrême gravité, sans être traité ou soigné pour sauver sa vie, jusqu'à sa mort cet après-midi dans le même hôpital.

Les autorités sanitaires de l'hôpital refusent d'effectuer une autopsie établissant la raison de sa mort, malgré les demandes répétées de sa famille.

Saika Brahim était un prisonnier politique sahraoui qui avait déjà subi une autre arrestation en 2008 quand il était étudiant à l'Université de Marrakech et avait été détenu quatre ans.

16 avril 2016
Grande manifestation ce matin à Guelmim pour protester contre la mort de Brahim Saika


Les forces d'occupation marocaines répriment violemment la manifestation de protestation contre l'assassinat du martyr Brahim Saika à El Ayoune

 

 





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://delsah.polisario.es/muere-el-sindicalista-y-preso-politico-saharaui-brahim-saika-despues-de-ser-torturado-y-pasar-varios-dias-en-huelga-de-hambre/
Publication date of original article: 16/04/2016
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=17735

 

Tags: Brahim SaikaCoordination des chômeurs sahraouisMort sous la tortureSahara Occidental occupéOccupation marocaine
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.