TLAXCALA تلاكسكالا Τλαξκάλα Тлакскала la red internacional de traductores por la diversidad lingüística le réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique the international network of translators for linguistic diversity الشبكة العالمية للمترجمين من اجل التنويع اللغوي das internationale Übersetzernetzwerk für sprachliche Vielfalt a rede internacional de tradutores pela diversidade linguística la rete internazionale di traduttori per la diversità linguistica la xarxa internacional dels traductors per a la diversitat lingüística översättarnas internationella nätverk för språklig mångfald شبکه بین المللی مترجمین خواهان حفظ تنوع گویش το διεθνής δίκτυο των μεταφραστών για τη γλωσσική ποικιλία международная сеть переводчиков языкового разнообразия Aẓeḍḍa n yemsuqqlen i lmend n uṭṭuqqet n yilsawen dilsel çeşitlilik için uluslararası çevirmen ağı la internacia reto de tradukistoj por la lingva diverso

 18/10/2017 Tlaxcala, the international network of translators for linguistic diversity Tlaxcala's Manifesto  
English  
 EUROPE 
EUROPE / Non au bellicisme et à la propagande de guerre
Laura von Wimmersperg, Tobias Pflüger et al.
Date of publication at Tlaxcala: 31/05/2014
Original: Aufruf gegen Kriegspropaganda und Kriegsvorbereitung
Laura von Wimmersperg, Tobias Pflüger u.a.

Translations available: Español 

Non au bellicisme et à la propagande de guerre
Laura von Wimmersperg, Tobias Pflüger et al.

Konstantin Wecker کنستانتین وکر
Mohssen Massarrat محسن مسرت
Eckart Spoo


Translated by 

 

Tous les amis européens de la paix ont des raisons de se faire du souci et de protester : le conflit en Ukraine est le résultat de l’élargissement à l’Est de l’UE et de l’OTAN. L’UE, en imposant l’accord d’association, en particulier ses aspects économiques et militaires, a fortement contribué à la naissance du conflit. De toute évidence l’UE et les USA, en soutenant unilatéralement les forces antirusses et fascistes ukrainiennes cherchent à encercler militairement la Russie. Le stationnement de troupes de l’OTAN à la frontière russe aggrave l’escalade. Nous appelons toutes les parties en conflit (le « gouvernement » ukrainien, les acteurs sur place, l’OTAN, la Russie, l'UE) à ne pas employer de moyens militaires et à cesser immédiatement toutes les opérations. Maintenant le conflit ukrainien risque l’escalade.

Septembre 1941 : occupation de Kiev par la Wehrmacht

 
Nous rejetons résolument une politique qui torpille une coopération pacifique entre l’UE et la Russie et cherche à provoquer une confrontation en Europe. Une telle politique nuit à l’Europe entière et pourrait aboutir à une Troisième guerre mondiale. Nous mettons en garde la Chancelière Merkel et autres dirigeants politiques européens contre elle.
 
Dans cette situation, nombre de journaux et de chaînes de radio et de télévision de tous bords attisent encore le conflit ukrainien. Ils imputent la responsabilité du conflit et de la mort de nombreux Ukrainiens au président Poutine- et à lui seul. Des détails importants, comme l’incendie de la Maison des syndicats à Odessa, où plus de 40 personnes ont péri brûlées vives ou asphyxiées sont le plus souvent escamotés ou minimisés. Remercions et encourageons d’autant plus les journalistes qui font des recherches approfondies, s’en tiennent aux faits et s’opposent à toute instrumentalisation. Nous invitons tout particulièrement les médias  à donner la parole à toutes les parties en conflit, afin de trouver des moyens de résoudre pacifiquement le conflit.
 
Il ne faut pas dresser les Ukrainiens les uns contre les autres et les contraindre à mener une guerre par procuration entre l’Union européenne et la Russie. Beaucoup de politiciens occidentaux chevronnés ont déjà admis que le diktat européen (choisir son camp) était une erreur. Même les ex-chanceliers Helmut Schmidt, Helmut Kohl et Gerhard Schröder, qui ont œuvré à l’expansion à l’Est de l’OTAN sortent maintenant du silence et mettent en garde contre une poursuite de l’encerclement de la Russie, la menace de sanctions économiques toujours plus sévères et l’accroissement des troupes stationnées à ses frontières. Ces derniers temps les sanctions ont toujours préludé à des guerres. Nous rejetons énergiquement ce processus.
 
L’Europe et les USA ont dans bien des domaines des intérêts différents, comme le scandale de la NSA l’a bien montré. Le suivisme aveugle des gouvernements d’Europe occidentale a jusqu’ici encouragé les forces qui aux USA et en dépit de nouveaux risques de guerre poursuivent avec acharnement leurs buts égoïstes.
 
Nous appelons tous les gouvernements occidentaux à négocier avec toutes les parties en conflit en Ukraine, de préférence sous les auspices de l’Organisation pour la sécurité et les coopération en Europe (OSCE). Sinon l’escalade risque de se poursuivre, et de balayer la possibilité pour l’Ukraine de constituer un pont entre l’Est et l’Ouest. Nous sommes indignés que l'on fasse de la Russie l’incarnation de l’ennemi et traite les pacifistes de pro-russes. Pour conserver la paix et la consolider, les deux parties n’ont d’autre choix que la compréhension mutuelle. Nous appelons tous les hommes de bonne volonté en Allemagne et en Europe, 100 ans après le début de la Première guerre mondiale et 75 ans après celui de la Deuxième, à s’opposer à ce nouveau risque d’une guerre qui ne servirait que les intérêts hégémoniques et ceux de l’industrie de l’armement. Refusons le bellicisme et la propagande de guerre.
 
Au nom de tous les signataires:
 
Konstantin Wecker, Eckart Spoo, Mohssen Massarrat,
Laura von Wimmersperg, Tobias Pflüger
 
Berlin, le 25 mai 2014 (Appel ouvert jusqu'au 24  novembre)

 Pour signer

Aufruf gegen Kriegspropaganda und Kriegsvorbereitung

3.875 Unterstützer, 176 Tage verbleibend

Signature

Ein Service von openPetition





Courtesy of Tlaxcala
Source: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=12414 https://www.openpetition.de/petition/online/aufruf-gegen-kriegspropaganda-und-kriegsvorbereitung
Publication date of original article: 25/05/2014
URL of this page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=12414

 

Tags: Pacifisme BellicismePropagande de guerreAllemagneUSAUnion européenneUkraine
 

 
Print this page
Print this page
Send this page
Send this page


 All Tlaxcala pages are protected under Copyleft.